Laâyoune : Lancement d’un programme de sauvegarde du cheptel

Laâyoune : Lancement d’un programme de sauvegarde du cheptel

Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritimes, a lancé un programme de sauvegarde du cheptel au titre de l’année en cours. En effet, lors de sa visite à la ville de Laâyoune, le ministre de l’Agriculture a lancé ce nouveau programme d’une enveloppe de 21 millions de dirhams, contre 12,5 millions de dirhams en 2010. Ce programme porte sur la distribution de fourrages au profit des éleveurs et coopératives agricoles dans la région, la création de points d’eau au niveau des pâturages, la distribution de l’eau par camions citernes, en plus de l’encadrement vétérinaire et surveillance épidémiologique du cheptel. Aussi, plus de 2.500 éleveurs des trois provinces de la région Laâyoune-Boujdour- Sakia El-Hamra ont en bénéficié lors de l’année passée. Durant son intervention devant les professionnels de l’agriculture de la région, M. Akhannouch a souligné que son département réalisera sur la période 2011-2020 un projet ambitieux qui portera sur la valorisation et l’intensification de la viande cameline. Selon lui, l’élevage constitue le pilier majeur de l’activité agricole au niveau de cette région. En effet, la région jouit de grands terrains de pâturage, qui absorbent 90% des besoins alimentaires des bétails, ainsi que du savoir-faire des éleveurs notamment pour l’élevage camelin qui reste l’activité dominante, outre la présence d’une forte demande sur ces produits sur le marché local, a souligné le ministre. Par ailleurs, M. Akhannouch a annoncé qu’en coordination avec la Chambre de l’agriculture de la région, d’autres projets sont programmés pour améliorer le revenu des agriculteurs, dont l’investissement est estimé à 3 millions de dirhams. Et d’ajouter que son département a programmé deux autres projets qui vont porter sur la valorisation des produits camelin et caprin d’un coût de l’ordre de 22 millions de dirhams, et de 1,8 million de dirhams chacun. Durant cette rencontre, il a été procédé à la présentation du Plan du développement du dromadaire ainsi que les actions réalisées en matière de promotion de la production laitière, dont l’extension et l’équipement de l’unité de lait de chamelle et la construction de deux centres de collecte de ce lait. À l’occasion de cette visite, M. Akhannouch s’est enquis de plusieurs projets de développement agricole et maritime dont le port de Laâyoune, la halle aux poissons, les villages de pêche de Tarouma et Agti Elghazi, l’unité de traitement de lait de chamelle ainsi que le chantier de construction du laboratoire régional d’analyse et de recherche situé à Elmarsa. Rappelons que quatorze projets d’un investissement global de 867 millions de dirhams sont proposés dans le cadre du plan agricole de la région. Cette dernière a connu la réalisation de plusieurs programmes de développement et la mise en place d’importantes infrastructures, et qui ont porté notamment sur l’aménagement hydro-agricole destiné à l’amélioration de l’irrigation, la mise en valeur agricole et du développement rural pour la valorisation de la production agricole et le renforcement des infrastructures de développement de l’immatriculation, de la géodésie et de la topographie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *