Laâyoune: Le trafic aérien en hausse de 28,38%

Laâyoune: Le trafic aérien en hausse  de 28,38%

Le mouvement du trafic aérien à l’aéroport Hassan 1er de Laâyoune a enregistré une hausse significative de 28,38% durant les huit premiers mois de l’année en cours par rapport à l’année précédente.

Le nombre des voyageurs ayant transité par l’aéroport Hassan 1er de Laâyoune, notamment des clients de la RAM, a connu une croissance constante, depuis la réduction du prix des billets, en particulier entre les aéroports des provinces du sud du Royaume et l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

Ainsi, selon un rapport de l’Office national des aéroports (ONDA), le nombre total des passagers durant les huit premiers mois de cette année a atteint ainsi 120.143 passagers, soit une hausse de 28,38% par rapport à la même période de l’année précédente (93.582 passagers), précise la même source.

L’aéroport Hassan 1er de Laâyoune figure parmi les plus importants aéroports au niveau des provinces du Sud. Il relie cette région du Royaume avec les autres provinces, à travers des vols réguliers et dessert le Maroc à l’Europe via les îles Canaries.

D’ailleurs, le trafic aérien dans les provinces du Sud a fait l’objet de la signature, en mois de mai 2013 à Rabat, de trois conventions visant le renforcement des liaisons aériennes Casablanca-Dakhla, Casablanca-Lâayoune et Casablanca-Guelmim-Tan Tan. Alors qu’au mois de mars dernier la RAM a lancé la ligne aérienne Laâyoune-Las Palmas (îles Canaries) qui relie en 45 minutes ces deux destinations à raison de trois vols hebdomadaires. Fruit d’un partenariat entre le Conseil régional et la RAM, cette nouvelle desserte assurée par un Boeing 737 est appuyée par une enveloppe budgétaire de 6 millions de dirhams, contribution du Conseil de la région Laâyoune-Sakia El Hamra. Avec cette nouvelle ligne, la compagnie aérienne nationale est en concurrence avec la compagnie espagnole Binter Canarias.

A noter que l’aéroport dispose de plusieurs infrastructures importantes, des installations, des pistes et des dispositifs permettant à tout type d’avion d’assurer son atterrissage dans de meilleures conditions. Avec une capacité d’accueil de 500.000 passagers par an, l’aéroport s’étend sur une superficie de 7,5 ha dont 4 réservés à l’aviation commerciale et dispose de deux salles d’embarquement pouvant traiter deux vols en même temps, ainsi que de plusieurs équipements, notamment des sas de contrôle de police et de divers services et commerces.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *