Laâyoune : Mise en service d’un nouveau marché au poisson pour 19 millions DH

Laâyoune : Mise en service d’un nouveau marché au poisson pour 19 millions DH

Fruit d’un partenariat entre l’ONP et la commune urbaine de Laâyoune

La ville de Laâyoune chef lieu des provinces du Sud  s’est dotée d’un nouveau marché au poisson qui constitue un pôle régional moderne en matière de distribution et de commercialisation des produits de la mer à l’échelle locale et régionale dans le respect des standards de la qualité et de la sécurité alimentaire. Fruit d’un partenariat entre l’Office national de la pêche (ONP) et la commune urbaine de Laâyoune contre 19 millions DH, ce projet s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale «Halieutis» visant un développement intégré du secteur, notamment à travers la modernisation des circuits de distribution et la promotion de la consommation interne des produits halieutiques.

Ce projet vise à dynamiser l’économie locale et régionale par la création de nouvelles opportunités d’emploi, améliorer les revenus des intervenants, à travers la professionnalisation de la commercialisation et renforcer les différentes branches de cette activité. Construite sur une superficie globale de 3500 mètres carrés , cette nouvelle infrastructure moderne a également pour objectifs d’organiser la commercialisation et la distribution des produits halieutiques, valoriser ces richesses au niveau de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, améliorer les conditions de vente de ces produits, et partant, contribuer à la restructuration du secteur dans le cadre d’une approche visant à garantir la qualité, améliorer les conditions de travail et valoriser la production du poisson. L’opérationnalisation de cette nouvelle infrastructure permettra de contribuer à l’organisation du commerce de poisson et de rapprocher le poisson de la population locale, et ce, dans le respect des normes les plus strictes en matière d’hygiène et de salubrité.

Cette infrastructure moderne de commercialisation a pour vocation de faire de Laâyoune une plate-forme régionale structurée de distribution de poisson. Elle permettra également une plus grande maîtrise et régularité des approvisionnements ainsi que l’amélioration du rapport qualité/prix, répondant, ainsi, aux attentes et besoins des populations de la région. Pour rappel, la pêche maritime  représente l’un des secteurs les plus importants de l’économie régionale. Le développement de ce secteur s’appuie sur deux assises : d’abord les ressources halieutiques abondantes que recèlent les côtes atlantiques sahariennes, puis l’infrastructure en place, en l’occurrence  les ports de Laâyoune, Boujdour et Tarfaya .

En termes de production, la grande partie provient du port de Laâyoune avec 98% de la capture régionale et 30% de la capture nationale. Les ports de Tarfaya et de Boujdour ne représentent que 0,5 et 1% respectivement de la production halieutique régionale.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *