Laâyoune-Sakia El Hamra: 1,76 milliard de dirhams pour l’eau potable et l’assainissement

Laâyoune-Sakia El Hamra: 1,76 milliard de dirhams pour l’eau potable et l’assainissement

Une enveloppe budgétaire de 868 millions de dirhams a été débloquée pour la généralisation de l’adduction en eau potable au profit des localités qui sont actuellement approvisionnées en eau saumâtre ou desservies par des camions-citernes.

Un montant de 1,76 milliard de dirhams a été alloué aux programmes inhérents aux secteurs de l’eau potable et de l’assainissement liquide dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra pour la période 2016-2021.
Plusieurs projets d’alimentation en eau potable et d’assainissement sont programmés dans la région pour améliorer le service d’approvisionnement en eau potable et les conditions sanitaires des populations locales.

Dans ce sens, une enveloppe budgétaire de 868 millions de dirhams a été débloquée pour la généralisation de l’adduction en eau potable au profit des localités qui sont actuellement approvisionnées en eau saumâtre ou desservies par des camions-citernes (93 MDH), et la restauration des équipements de récupération d’énergie au niveau de l’ancienne station de dessalement à Laâyoune (15 MDH).

Ces projets qui permettront d’accompagner la demande croissante en eau potable portent également sur le renforcement des infrastructures de distribution à Tarfaya, Smara et Boujdour (59 MDH), des dispositifs de  production et de distribution de l’eau potable au village des pêcheurs «Agti el Ghazi» dans la province de Boujdour (10 MDH) et des équipements de production de l’eau potable dans les villes de Laâyoune, Tarfaya et Boujdour (575 MDH).
En vue d’améliorer le système d’assainissement liquide dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, l’ONEE projette également la réalisation de plusieurs projets entre 2016 et 2021, pour un budget global de 1,009 milliard DH.

Ils portent essentiellement sur la réalisation d’un réseau d’assainissement liquide, d’une station de pompage et d’une station de traitement des eaux usées à Foum El Oued (44 MDH), l’aménagement d’une station d’assainissement à Laâyoune (700 MDH), la réfection du réseau délabré des eaux résiduaires dans la même ville (150 MDH), la réalisation d’une station de traitement des eaux usées à Smara (45 MDH) et le renforcement des canaux des eaux usées à Tarfaya (70 MDH).
Par ailleurs et compte tenu de la rareté des ressources en eau au niveau de cette région, des efforts constants sont déployés pour lutter contre le gaspillage de l’eau.
Ainsi, des campagnes de recherche de fuites sont menées régulièrement et des actions de sensibilisation des populations à l’utilisation rationnelle de l’eau potable sont organisées.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *