Laâyoune : Une étude pour l’aménagement du site de la vallée Sakia El Hamra

Laâyoune : Une étude pour l’aménagement du site de la vallée Sakia El Hamra

L’Agence urbaine de Laâyoune prévoit de réaliser une étude de marketing territorial pour aménager le site de la vallée Sakia El Hamra.
Selon un appel d’offres lancé cette semaine par l’Agence urbaine de Laâyoune, cette étude portera sur la mise en place d’un document capable d’interpréter, après un diagnostic exhaustif, les potentialités et les valeurs économiques et environnementales de la vallée de Sakia El Hamra, afin d’indiquer les procédés et les projets d’aménagement, de requalification et de valorisation paysagère tout en répondant à une logique de cohérence spatiale. L’étude aura également pour objectifs l’identification des contraintes et des atouts du site, l’étude des composantes géomorphologique, hydrologique, topographique et les risques naturels, et l’identification des contraintes et des potentialités physiques susceptibles de conditionner le développement spatial futur de l’aire d’étude, la définition des visions économique, sociale et spatiale actuelles et les enjeux prioritaires de développement et l’orientation de l’évolution de l’aire d’étude dans la perspective d’un projet d’aménagement et de développement.

Le site de la vallée de Sakia El-Hamra à Laâyoune offre un inestimable potentiel naturel qui nécessite de passer de son rôle actuel de réceptacle de tous les déchets urbains (ordures, eaux polluées, dépotoirs sauvages de toutes sortes…) à celui d’un «parc naturel» intégré au milieu urbain. Cette zone qui longe le noyau initial de Laâyoune constitue, à la fois, le site le plus riche naturellement et le plus pollué de l’ensemble de la vallée. Par la diversité des formes de reliefs, l’étendue des plans d’eau et l’ouverture sur les dunes de sable qui envahissent progressivement la vallée, ce site offre le plus important potentiel touristique de la ville de Laâyoune.

Selon cet appel d’offres il est primordial de faire de ce site un espace dédié aux activités non polluantes et des services liés à l’animation touristique et récréative et de réconcilier la ville avec la vallée de Sakia El Hamra par l’exploitation des richesses physiques et paysagères du site, et faire de son aménagement un moyen pour réussir le pari de l’amélioration de la qualité de vie et le renforcement du pouvoir d’attractivité de la ville en vue de capitaliser les retombées de l’ensemble de l’aménagement, en termes d’image et de qualité urbaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *