Laâyoune : une nouvelle antenne de la CGEM voit le jour

Laâyoune : une nouvelle antenne de la CGEM voit le jour

L’homme d’affaires originaire de la ville de Dakhla, Mohamed Lamine Hormatallah, a été élu mercredi dernier à Laâyoune en tant que président de la section régionale du Sud de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

En présence d’hommes d’affaires issus des trois régions du Sud marocain, Guelmim-Smara, Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra et Oued Eddahab-Lagouira, un hôtel de luxe de la ville de Laâyoune a abrité la cérémonie de création de la section régionale de la CGEM et qui regroupe les investisseurs issus de ces trois régions.

Deux candidats se sont présentés lors de l’assemblée générale, l’un d’eux a présenté par la suite sa lettre de désistement. Les résultats du vote ont confirmé l’élection à la majorité absolue de Mohamed Lamine Hormatallah qui a obtenu 755 voix. Le programme d’action du nouveau bureau prévoit notamment d’assurer une plus large couverture de la CGEM à toutes les autres provinces du Sud, et ceux pour encourager les investissements dans cette région du Royaume et contribuer ainsi à la création d’opportunités d’emploi au profit des jeunes issus de ces provinces. 

Selon le nouveau bureau, la section du Sud de la CGEM va travailler pour assurer une meilleure coordination entre cette Union et les Centres régionaux d’investissement d’une part et les institutions de développement économique, notamment les conseils régionaux et les Chambres de commerce, d’industrie et des services d’autre part, de contribuer au développement des activités économiques, culturelles et sociales pour un meilleur rapprochement entre la communauté des hommes d’affaires et la société civile. «Je suis honoré et heureux, et je tiens à remercier ceux qui m’ont accordé leur confiance en me désignant pour la présidence de la section des trois régions du Sud de la Confédération générale des entreprises du Maroc.

La création de cette nouvelle structure est une grande satisfaction pour les investisseurs et adhérents, et nous sommes déterminés avec l’aide de Dieu à apporter tout le soutien pour le succès des programmes de la Confédération tant sur le plan régional que national», confie M. Hormatallah. Et d’ajouter qu’à l’instar des autres régions du Royaume, les provinces du Sud disposent d’importants investissements et d’innombrables compétences dans tous les domaines économiques qui constituent une valeur ajoutée pour la CGEM. Ces investissements et compétences seront le support qui permettra à ces régions d’atteindre le niveau escompté.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *