Labellisation: Huit produits en lice pour obtenir le SDOQ

Labellisation: Huit produits en lice pour obtenir le SDOQ

Soucieux de valoriser le patrimoine traditionnel et culturel national se rapportant aux produits agricoles, le département de l’agriculture a fait de la labellisation un chantier prioritaire.

Le but étant non seulement la mise en valeur, mais également l’amélioration du revenu de la population rurale et la promotion des produits ayant une qualité spécifique

Les produits bénéficiant déjà d’un Signe distinctif d’origine et de qualité dit SDOQ se verront rejoindre par de nouveaux produits lesquels sont en lice pour obtenir à leur tour ces distinctions.

Ces produits sont au nombre de 8 répondant à des données géographiques et caractéristiques spécifiques. A commencer par le Henné Foum Zguid qui provient de la région Souss-Massa dont les feuilles préparées traditionnellement et manuellement sont exclusivement issues de l’espèce «Lawsonia inermis». Le deuxième produit de cette liste comprend les figues de Barbarie issues exclusivement, elles aussi, de la variété «Dellahia d’Al Hoceima». Leur forme arrondie et leurs pulpes les rendent exceptionnelles.
La région de Marrakech-Safi se targue de proposer le cumin beldi des Rhamna. Son odeur, sa saveur aromatique et son goût pimenté, âcre et légèrement amer ne laissent pas indifférent.

Quant aux amandes, elles ont eu la cote. Avec une production annuelle de 1.500 tonnes par an, l’amande d’Aknoul plantée dans la région de Fès-Meknès s’est distinguée par sa forme allongée et sa couleur marron clair. Un autre type d’amande est également à l’affût du SDOQ. Il s’agit de l’amande d’Amellago-Assoul issue de la région de Drâa-Tafilalet.

Ses caractéristiques organoleptiques lui donnent une texture croquante et une saveur douce et légèrement sucrée. Dans les autres produits figure le label agricole «Huile d’olive Al Alfya». Les principales zones de culture de cet olivier sont situées à des altitudes supérieures à 360 mètres. Par ailleurs, c’est dans la région de Dakhla-Oued Eddahab que se trouve le huitième et dernier produit, à savoir «le lait de chamelle du Sahara».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *