L’activité aérienne reprend de plus belle: Plus de 10 millions de passagers à fin juillet

L’activité aérienne reprend de plus belle: Plus de 10 millions de passagers  à fin juillet

En évaluant l’activité aérienne depuis le début de l’année, l’ONDA fait ressortir un cumul de l’ordre de 10.056.581 de passagers à fin juillet. L’évolution dégagée, dans ce sens, s’établit autour de 2,2% par rapport aux sept premiers mois de l’année précédente.

Après avoir observé un ralentissement au mois de juin, l’activité aérienne a repris de plus belle au titre du septième mois de l’année. Le volume du trafic s’est en effet consolidé à fin juillet affichant ainsi une croissance à deux chiffres en variation mensuelle. L’Office national des aéroports (ONDA) dévoile une hausse de 12,14% du trafic commercial, soit l’arrivée de 1.767.106 passagers aux différents aéroports du Royaume. La reprise de l’activité aérienne a été clairement confirmée au niveau de l’aéroport MohammedV de Casablanca. Érigé en hub, le plus grand aéroport international du Royaume a accueilli durant le mois de juillet 876.960 passagers. Ce trafic s’est inscrit en hausse de 14,07%. L’aéroport de la ville ocre arrive en deuxième position. Les arrivées enregistrées au niveau de l’aéroport Marrakech-Menara ont atteint un pic de 5,17% durant le mois de juillet totalisant un trafic de 291.643 passagers. L’aéroport d’Agadir a observé le passage de 123.551 passagers durant le mois de juillet en progression de 3,85%.

Les aéroports des provinces du Sud s’illustrent

En évaluant l’activité aérienne depuis le début de l’année, l’Office national des aéroports fait ressortir un cumul de l’ordre de 10.056.581 de passagers à fin juillet. L’évolution dégagée, dans ce sens, s’établit autour de 2,2% par rapport aux sept premiers mois de l’année précédente. Les plus fortes progressions du trafic aérien commercial ont été observées au niveau des aéroports des provinces du Sud. Bien qu’ils occupent des parts minimes dans l’ensemble de l’activité aérienne du Maroc, les aéroports de Dakhla et de Laayoune ont vu leur trafic aérien grimper respectivement de 33,37 et de 31,43% sur la période allant de janvier à juillet 2016. Il en est de même pour les aéroports de Beni Mellal et d’Al-Hoceima qui ont enregistré des arrivées, sur les sept premiers mois de l’année, en hausse de 22,34  et 22,03%.
La structure du trafic aérien commercial au Maroc reste par ailleurs dominée par les arrivées des aéroports : Mohammed V, Marrakech-Menara et Agadir Al Massira. L’aéroport de Casablanca a accueilli depuis janvier 4.709.508 passagers en hausse de 4,33% par rapport à la même période de l’année précédente. Au niveau de Marrakech, la croissance relevée sur la période janvier-juillet 2016 est de 5,66% pour un total de 2.203.354 passagers aux sept premiers mois de l’année. L’aéroport d’Agadir a affiché pour la même période un trafic de 2.203.354 passagers en hausse de 8,46%.

Marché africain : Les parts se consolident

Le marché africain continue de consolider sa croissance dans l’ensemble de l’activité aérienne au Maroc. Détenant une part de 7,62% sur l’ensemble du trafic, les arrivées du marché africain ont accru de 15,10 % pour atteindre à fin juillet 2016 un total de 134.729 passagers. La hausse affichée par le marché européen est de 9,65%, soit 1.191.130 passagers à fin juillet. Les marchés du Maghreb, du Moyen et Extrême Orient, de l’Amérique du Nord et de l’Amérique du Sud ont également affiché un trafic en progression. Les hausses identifiées dans ce sens sont respectivement de 19,22, 13,96, 39,69 et 15,26%. Notons que le trafic aérien commercial international, représentant une part de 90,57%, a enregistré en juillet 1.600.486 passagers en amélioration de 11,67%. Le trafic domestique a également affiché de bonnes performances. A fin juillet, ils étaient 166.620 passagers nationaux à franchir les aéroports du Maroc en hausse de 16,83% par rapport à la même période de l’année précédente.

La ligne Casa-Montréal au top 5

Une nouvelle route aérienne rejoint le top 5 des lignes internationales les plus dynamiques. Il s’agit de la ligne Casablanca-Montréal. Ils étaient 31.610 passagers à emprunter cette route attribuant à Mohammed V-Montréal une part de 1,79 %. Les routes Mohammed V-Paris Orly et Paris Charles-de- Gaulle arrivent toujours en tête des routes aériennes internationales. Ces routes ont transporté a fin juillet 116.532 passagers, dont 71.541 passagers via Mohammed V-Paris Orly et 44.991 passagers via Mohammed V-Paris Charles-de-Gaulle. La ligne Mohammed V- Jeddah a transporté 43.838 passagers en Juillet. Contrairement au trafic commercial, le trafic fret a fléchi durant le mois de Juillet. L’Office national des aéroports souligne une baisse de 3,38 % par rapport au mois de juillet. Il est donc passé de 4.965,51 tonnes à 4.797,44 tonnes en juillet 2016.
Le trafic fret a enregistré durant le mois de juillet 2016, une baisse de -3.38% par rapport au mois de juillet 2015, il a ainsi atteint 4.797,44 tonnes en juillet 2016 contre 4.965,51 tonnes en juillet 2015. S’agissant du trafic de survol, l’Office a enregistré 17.886 mouvements d’avions commerciaux en hausse de 13,5% par rapport à la même période de l’année précédente. Le trafic mouvements d’avions a également affiché une hausse durant le mois de juillet. L’évolution relevée est de 4,45%, soit 15.899 mouvements d’avions. De ce total, l’aéroport Mohammed V détient une part de 50,20% contre 14,23% pour Marrakech Menara et 6,55% pour Agadir Al Massira.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *