L’activité touristique au vert

L’activité touristique au vert

Des recettes de plus de 22 milliards de dirhams générées à fin avril

Le Maroc a accueilli à fin avril 3,5 millions de touristes sur son territoire. Un flux qui s’inscrit en nette progression par rapport aux quatre premiers mois de l’année précédente. On note ainsi une évolution positive de l’ordre de 6%. Rien qu’au mois d’avril, ils étaient 1,07 million de visiteurs à franchir les postes-frontières marocains, soit des arrivées en hausse de 11,5% par rapport au mois d’avril 2018.

Les hôtels marocains ont été à moitié pleins durant les quatre premiers mois de l’année. Le taux d’occupation au niveau des différents établissements touristiques classés du Royaume a frôlé les 50% au titre des quatre premiers mois de l’année (48%). L’affluence touristique a battu son plein durant cette période de l’année qui coïncide à la fois avec les vacances scolaires au Maroc et les vacances de Pâques pour les principaux marchés émetteurs. Les statistiques établies par l’Observatoire du tourisme dévoilent un flux soutenu aussi bien des touristes étrangers de séjour que celui des Marocains du monde. Le Maroc a ainsi accueilli à fin avril 3,5 millions de touristes sur son territoire. Un flux qui s’inscrit en nette progression par rapport aux quatre premiers mois de l’année précédente. On note ainsi une évolution positive de l’ordre de 6%. Rien qu’au mois d’avril, ils étaient 1,07 million de visiteurs à franchir les postes-frontières marocains, soit des arrivées en hausse de 11,5% par rapport au mois d’avril 2018. Tour d’horizon des principales tendances touristiques observées à fin avril.

De plus en plus de touristes américains au Maroc

Sur les 3,5 millions de touristes ayant visité le Maroc au titre des quatre premiers mois, 2,28 millions sont des touristes étrangers. Ces arrivées s’inscrivent en hausse de 5,3% par rapport à l’année précédente et de 54% par rapport à 2010. Une hausse tirée par le redressement des arrivées de l’ensemble des marchés émetteurs. Cette période a été marquée en effet par une forte présence des touristes américains au Maroc. Les arrivées des États-Unis se sont améliorées de 14% à fin avril, soit 125.457 visiteurs américains sur ladite période. Le flux des touristes italiens s’est également amélioré atteignant ainsi 215.966 visiteurs, en progression de 13%. La France continue d’alimenter le marché touristique marocain.

D’ailleurs la moitié des arrivées réalisées sur les quatre premiers mois de l’année est en provenance de l’Hexagone. On note ainsi l’arrivée de 1,18 million de touristes français au titre des quatre premiers mois, en hausse de 9%. La même ventilation a été enregistrée par le marché espagnol dont les arrivées à destination du Maroc ont porté sur un flux de 603.818 touristes à fin avril. Les arrivées du marché allemand ont également affiché une progression soutenue évaluée à 8% par rapport à la même période de l’année passée. Il en est de même pour le marché hollandais dont le flux des touristes au Maroc s’est consolidé de 7%, suivi du marché belge (+5%) et du marché britannique (4%). Il est à noter que l’activité touristique a généré par ailleurs des recettes de l’ordre de 22,67 milliards de dirhams, en amélioration de 1,5% par rapport à la même période de l’année passée.

Près de 8 millions de nuitées réalisées sur l’ensemble du territoire

Pour ce qui est des nuitées, l’Observatoire du tourisme recense auprès des établissements d’hébergement touristiques classés 7,98 millions de nuitées sur la période allant de janvier à avril 2019, en amélioration de 6% par rapport à une année plus tôt et de 48% par rapport à 2010. 5,7 millions de ces séjours ont été réalisés par les touristes étrangers dont 1,63 million de nuitées réalisées par les touristes français. Il est à préciser que les deux pôles touristiques, en l’occurrence Marrakech et Agadir, continuent d’attirer un grand nombre de touristes. Ces deux destinations ont généré à elles seules près des deux tiers des nuitées réalisées à fin avril 2019 (58%). Les établissements touristiques de ces deux pôles attestent des nuitées en hausse de 7% aussi bien pour Marrakech que pour Agadir Taghazout. En termes de durée moyenne de séjour, on relève une moyenne de 3 jours pour Marrakech et 5 jours pour Agadir. De même, une bonne performance des nuitées a été observée dans l’ensemble des villes marocaines à l’exception d’Oujda et de Casablanca où les nuitées ont fléchi respectivement de 2 et 1%. Toutefois, la plus forte hausse des nuitées a été relevée au niveau de Tétouan (36%), Essaouira (12%) et Tanger (10%).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *