L’aérien certifie ses agents

L’aérien certifie ses agents

Un programme d’accompagnement et de certification des transitaires et agents de fret aérien les plus actifs dans ce secteur sera lancé le 20 septembre dans l’objectif d’améliorer les prestations de transport aérien dans sa globalité.
Menée conjointement par Royal Air Maroc Cargo (RAM), l’Agence nationale pour la promotion de la PME (ANPME), l’Association des transitaires et l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX), cette action vise notamment à préparer la mutation des transitaires vers les services logistiques.
L’opération, qui concerne dans un premier temps 14 transitaires sélectionnés à l’issue d’un audit préalable pour s’étendre ultérieurement à d’autres entreprises, ambitionne également de préparer l’adaptation de leur système d’information aux plates-formes électroniques ainsi que de faciliter la recherche de partenaires internationaux.
Les efforts conjoints engagés par Royal Air Maroc et ses partenaires dans le secteur du transport aérien permettront la modernisation du fret aérien et de la logistique du transport liée aux échanges internationaux, favorisant des retombées positives sur le développement du commerce extérieur conformément aux ambitions nationales dans ce domaine.
Contribuant à une logistique de pointe, ce pôle achemine ainsi chaque année près de 30.000 tonnes de marchandises à destination ou en provenance de 37 pays d’Afrique, d’Amérique du Nord, d’Europe et du Moyen-Orient.
Selon le directeur de la RAM Cargo, Ilham Tahri Joutei, ce programme couvrira toutes les activités de ces entreprises, faisant savoir que la compagnie a mis à la disposition de ses partenaires son savoir-faire en terme de certification ainsi que son expérience de pilotage de projet de certification.
Ce programme témoigne d’une coopération riche et fructueuse établie entre différents opérateurs oeuvrant dans la chaîne de transport aérien pour la promotion de la compétitivité de l’entreprise marocaine et des échanges extérieurs.
Pour Mme Tahri Joutei, la logistique constitue de nos jours un enjeu de taille dans la mesure où elle sert à rapprocher l’entreprise de ses clients, souvent basés à l’étranger. Une logistique efficace permet de diversifier et d’ouvrir de nouveaux marchés, de gagner en productivité, en temps et en compétitivité, a-t-elle fait savoir.
Et d’annoncer que les certifications de qualité seront décernées aux transitaires fin juin prochain. Le directeur général de l’ANPME, Latifa Chihabi, a pour sa part, indiqué que cette action, qui a nécessité une enveloppe budgétaire estimée à 1,5 million de dh, dont 80% assumés par l’Agence, est en mesure d’accompagner les entreprises dans leur mise à niveau globale (transport, transit) pour que les flux commerciaux au niveau de l’importation et de l’exportation soient optimaux.
La certification des transitaires permettra à l’ensemble du secteur concerné d’être redynamisé par une meilleure fluidité des traitements, a encore ajouté Mme Echihabi, estimant que cette opération aura incontestablement un impact sur la compétitivité du secteur par le biais de l’amélioration des services et de la réduction des délais des opérations de fret aérien.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *