Lafarge : Des résultats en forte progression

Pour l’année 2001, Lafarge ciments fait mieux que les prévisions en affichant des résultats en forte progression. Le chiffre d’affaires enregistre une croissance de 14% passant de 2193 millions de dirhams à 2494 millions de dirhams. En fin d’année 2001, le chiffre d’affaires a été dopé par l’augmentation des ventes suite à un sur-stockage lié principalement à l’instauration, le 1er janvier 2002, d’une taxe de 50 DH la tonne.
L’impact de l’accroissement des ventes sur les résultats financiers s’est trouvé plus renforcé, par l’effet prix, avec l’augmentation de 2% à 4% selon les produits, intervenue en janvier 2001.
Parallèlement, le résultat brut d’exploitation s’est établi à 1080 millions de dirhams en augmentation de 17%. Cette performance est obtenue essentiellement grâce à une bonne maîtrise des coûts et des charges d’exploitation, par l’amélioration de la productivité et des performances industrielles. Les coûts variables ont moins augmenté que les prix du coke de pétrole, dont le coût représente le tiers de leur montant global. Cela est dû à la baisse du coût de l’électricité et à l’amélioration de la productivité des usines.
D’un autre côté, les frais fixes ont aussi très peu augmenté grâce principalement à la réduction des frais de maintenance, conséquence d’un fonctionnement mieux maîtrisé des installations. Aussi, la réduction des frais généraux des usines a compensé l’augmentation des frais de personnel.
Par ailleurs, le résultat consolidé augmente de 24% à 596,7 millions de dirhams contre 479 millions de DH un an auparavant. Le résultat net part du groupe, quant à lui, a atteint 593,5 millions de DH.
Notons que le périmètre consolidé de la société Lafarge Ciments comprend les activités ciment, béton et granulats, à l’exception du plâtre. Lafarge Plâtres étant détenu directement par la maison-mère, Lafarge Maroc. Pour l’activité ciment, le chiffre d’affaires est passé à 2333 millions de dirhams, soit une progression de 13,4%. Le résultat net a enregistré ainsi une croissance de 32,3% à 523 millions de dirhams contre 395 millions de dirhams un an auparavant. Dans le même temps, le chiffre d’affaires de Lafarge Bétons s’est établi à 190 millions de dirhams en progression de 12%. Quant au résultat net, il a enregistré une augmentation plus forte. Hors un résultat exceptionnel de 15,8 millions de dirhams, il est passé de 2,1 millions de dirhams à 6 millions de dirhams.
Pour Gravel Maroc, les investissements réalisés et la mise à niveau opérationnelle engagée lui ont permis de dégager, pour la première fois depuis son acquisition, un bénéfice net de 500 000 dirhams.
Sur la base de ces chiffres, le Conseil d’administration a décidé de proposer à l’assemblée générale la distribution d’un dividende de 50 dirhams par action contre 40 dirhams en 2000.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *