Lafarge-Nareva : Partenariat stratégique pour 1,5 milliard DH

Quand l’énergétique s’allie à l’industriel dans le cadre de l’environnemental. C’est ainsi que l’on peut qualifier l’accord qui a été signé, jeudi dernier, entre Lafarge ciments et Nareva holding, filiale du groupe ONA. Cette dernière, spécialisée dans les métiers de l’énergie et de l’environnement s’est, de fait, alliée au géant cimentier dans le cadre d’un projet d’investissement stratégique. Polarisant une enveloppe de l’ordre de 1,5 milliard de dirhams, cette alliance a pour objet le développement et l’exploitation par Nareva Holding d’un parc éolien d’une capacité pouvant atteindre 100 MW et dont l’énergie sera fournie exclusivement à Lafarge ciments, tel que l’indique vendredi un communiqué conjoint des deux sociétés. Dans ce sens, la même source souligne que «l’investissement associé à ce projet, opérationnel à l’horizon 2010 est estimé à 1,5 milliard de dirhams».  Ainsi, pour Lafarge ciments, il est question de renforcer sa volonté de diversifier ses sources énergétiques et de recourir davantage aux énergies vertes pour sécuriser ses besoins en énergie, s’inscrivant, ainsi dans la vague des investissements écologiques qui commencent à se frayer un chemin dans le monde industriel. Pour sa part, Nareva Holding conforte son ambition de devenir le premier producteur privé national des énergies renouvelables, avec l’objectif de développer plus de 300 MW entre 2010 et 2012, indique le communiqué en question. Pour la filiale de l’ONA, il ne s’agit pas du premier partenariat. Déjà la Sonasid, il y a quelques mois, avait fait part du fait qu’un projet de partenariat était en cours d’étude avec Nareva, dans le but d’alléger le coût d’approvisionnement énergétique et contribuer au développement durable. On peut, ainsi, présumer que Lafarge s’oriente dans ce sens, quand on sait que l’énergie verte revient moins cher et qu’aux termes de ses perspectives, le groupe entendait défendre ses parts de marché par la réduction des coûts et des frais généraux. Rappelons, en outre, que pour l’exercice 2007, c’est un chiffre d’affaires cumulatif de l’ordre de 4,35 milliards de dirhams qui a été signé par Lafarge ciments, soit une progression de 16,7% comparativement à l’exercice précédent.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *