Lafarge se redéploie à Tétouan

Lafarge se redéploie à Tétouan

La nouvelle Cimenterie de Tétouan a été officiellement inaugurée, le vendredi 28 mai, par SAR le Prince Moulay Rachid.En présence de hautes personnalités ainsi que les membres du comité de direction du groupe « Lafarge », un partenaire d’invités a visité la nouvelle unité, première du genre au Maroc. Aménagée dans une zone située à dix kilomètres environ de la ville de Tétouan, la nouvelle cimenterie a nécessité une enveloppe budgétaire estimée à 1.2 milliard de DH.
Cette usine qui vient répondre aux besoins en ciment de l’ensemble de la région nord-ouest du Maroc est dotée d’un procédé en voie sèche avec pré-calcination, d’une conduite entièrement automatisée et d’une gestion en ligne avec réduction maximale des stocks intermédiaires. La cimenterie, bâtie sur une superficie de 54 hectares, se compose notamment de quatre unités de production, de magasins pour le stockage des matières premières et d’un local administratif. La capacité de production de cette unité, de l’ordre d’un million de tonnes, pourrait augmenter en fonction des besoins du marché.
Le procédé et les équipements permettent, par la maîtrise de la qualité de la matière première comme par celle de la cuisson, une régularité du produit fini. À cet effet, les ouvriers et les cadres de la cimenterie ont suivi une formation continue qui a duré environ 36.000 heures. L’alimentation séparée du broyeur cru assure une meilleure séparation de la matière première tandis que la ligne de cuisson permet d’obtenir un clinker. Au niveau de l’exploitation, l’économie de la consommation énergétique, des coûts et de la maintenance a été prise en considération. Cette cimenterie emploie 100 personnes en plus de 200 autres dans les activités de sous-traitance. Les aspects relatifs à la protection de l’environnement, à la formation des ressources humaines et au redéploiement des employés de l’ancienne cimenterie de Tétouan ont été pris en compte dans la construction de cette nouvelle unité dont les travaux avaient débuté en septembre 2001. Dans le cadre de l’intérêt accordé à l’environnement, la nouvelle cimenterie de Tétouan utilise une énergie renouvelable pour réduire les émanations des gaz polluants dont le coût d’investissement a atteint 100 millions de DH. 40 % de l’énergie électrique utilisée par la cimenterie provient ainsi de 12 batteries éoliennes. Un ambitieux programme d’extension de la capacité de production serait bientôt et prématurément lancé.
Prévu en 2010, ce programme d’élargissement sera mené dès l’année prochaine afin de répondre au mieux à la demande croissante de la région. Côté alimentation électrique, la réglementation limite encore l’installation d’une unité au-delà de 10 MW. Sinon, le groupe Lafarge, leader en matière de protection de l’environnement et de responsabilité sociale est plutôt pour une autonomie électrique totale via son parc éolien.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *