L’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations prend forme

L’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations prend forme

La Chambre des représentants approuve à l’unanimité le projet de loi

La Chambre des représentants a approuvé à l’unanimité, mardi, le projet de loi 60-16 en vertu duquel l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) sera mise en place. Selon ce projet de loi, présenté par le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, chargé de l’Investissement, Othmane El Ferdaous, l’AMDIE est une institution publique jouissant de la personnalité morale et de l’autonomie financière, soumise au contrôle financier de l’Etat qui s’applique sur les établissements publics et les autres instances conformément aux textes législatifs et organiques en vigueur. En vertu de ce projet, cette agence, qui sera mise en place dans le cadre d’une fusion entre l’Agence marocaine de développement des investissements (AMDI), le Centre marocain de la promotion des exportations (CMPE) et l’Office des foires et des expositions de Casablanca (Ofec), aura pour mission de mettre en œuvre la stratégie de l’État dans le développement des investissements nationaux et étrangers et de promouvoir et encourager les exportations des différents produits et services. Cette agence veillera également à rechercher de nouveaux clients parmi les hommes d’affaires étrangers et investisseurs potentiels, recevoir les investisseurs, leur fournir les informations et les accompagner dans la gestion de leurs projets d’investissement au Maroc. Elle s’appliquera aussi, selon ses attributions définies par le projet de loi, à proposer au gouvernement une stratégie de communication et d’impact auprès des investisseurs, afin d’améliorer l’attractivité des investissements étrangers et à assister les autorités gouvernementales et les instances concernées dans la mise en œuvre de mesures à même d’encourager l’investissement.

Elle veillera aussi à mettre son expertise au service des exportateurs et à conseiller les entreprises dans le domaine de l’exportation. L’AMDIE aura également pour mission, dans le cadre de la stratégie nationale relative aux zones d’activités industrielles, commerciales et technologiques, de développer les zones d’activités relatives aux secteurs de l’industrie, du commerce et des technologies et ce, en concertation avec les départements et instances concernés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *