L’Agence nationale de l’assurance maladie à un nouveau directeur

L’Agence nationale de l’assurance maladie à un nouveau directeur

Le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi a présidé, lundi à Rabat, la cérémonie d’installation du nouveau directeur de l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM), Jilali Hazim.

Dans une allocution à cette occasion, M. El Ouardi a félicité le nouveau directeur de l’ANAM pour la confiance placée en lui par le chef du gouvernement, précisant que M. Hazim, qui a exercé dans le domaine de la santé pendant 28 ans, saura donner une nouvelle impulsion à cette institution pour la mise en place et la régulation du régime de l’assurance maladie obligatoire (AMO) et la généralisation du régime d’assistance médicale.

Après avoir rappelé que M. Hazim a occupé plusieurs postes de responsabilité au ministère, dont celui de directeur des ressources financières et de la planification, M. El Ouardi a souligné que les riches expériences accumulées durant son parcours professionnel lui permettront sans nul doute d’aller de l’avant et de promouvoir davantage les actions de l’Agence.

M. El Ouardi a également exhorté le nouveau directeur à accorder la priorité à l’amélioration des compétences des cadres de l’institution pour la préparation de la relève, appelant à la conjugaison d’efforts de toutes les parties concernées pour que cette institution puisse jouer son rôle moteur et catalyseur en matière de couverture médicale.

Il a de même salué les efforts déployés par l’ancien directeur de l’ANAM, Chakib Tazi, et son dévouement au service de cet établissement, mettant l’accent sur sa large contribution à la mise en place du régime de l’Assurance maladie obligatoire et à la généralisation du régime d’assistance médicale.

De son côté, M. Hazim s’est félicité de la confiance placé en lui par le gouvernement, faisant part de sa volonté d’insuffler une nouvelle dynamique à cette structure dont la vocation est dédiée notamment à s’assurer, de concert avec l’administration, de l’adéquation entre le fonctionnement de l’assurance maladie obligatoire de base et les objectifs de l’Etat en matière de santé.

Mettant l’accent sur la contribution de l’ANAM aux efforts du gouvernement en vue d’atteindre l’accès universel aux soins, en veillant à l’équilibre financier à travers l’encadrement technique permanent et la régulation du régime de l’assurance maladie obligatoire, M. Tazi a souligné qu’avec l’AMO (34 pc) et le RAMED (28 pc), près de 2/3 de la population bénéficient d’une couverture médicale.

L’Agence nationale de l’assurance maladie a pour mission d’assurer l’encadrement technique de l’assurance maladie obligatoire de base et de veiller à la mise en place des outils de régulation du système dans le respect des dispositions législatives et réglementaires s’y rapportant. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *