L’Agence urbaine de Tanger présente son plan d’action 2017

L’Agence urbaine de Tanger présente son plan d’action 2017

Elle procédera au suivi des projets des documents d’urbanisme lancés au cours des dernières années

Cette institution a pu instruire, au cours de l’année précédente, plus de 3.170 dossiers de demandes d’autorisation de construire, de lotir, de créer des groupes d’habitation et de morceler.

L’essor de Tanger comme deuxième pôle dans l’industrie et les services nécessite de grands efforts d’accompagnement en matière d’urbanisme et de planification. C’est ce qu’a affirmé le ministre de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah, lors de la 17ème session du conseil d’administration de l’Agence urbaine de Tanger organisée, mercredi 3 mai, pour présenter le plan d’action 2017 de l’AUT ainsi que son bilan des réalisations au titre de l’année 2016. L’intervenant a évoqué le retard pris dans la réalisation des deux principaux projets des documents d’urbanisme, en l’occurrence le plan d’aménagement et le schéma directeur d’aménagement urbain de Tanger. «Nous devons accélérer la cadence pour pouvoir les livrer dans les plus brefs délais», a dit M. Benabdellah.

Concernant son plan d’action au titre de l’année 2017, l’AUT procédera au suivi des projets des documents d’urbanisme lancés au cours de ces dernières années. Une attention particulière sera donnée, au titre de cet exercice, aux documents ayant franchi l’étape des concertations, pour activer leur versement dans la phase d’homologation ou d’approbation, dont le nouveau plan d’aménagement de Tanger. Il s’agit aussi «du plan d’aménagement sectoriel d’Asilah et des huit plans de développement relevant de la province Fahs-Anjra, établis dans le cadre de la vision stratégique et du plan d’aménagement du littoral de ladite province», selon les responsables de l’AUT. 

De nouveaux documents d’urbanisme lancés

L’Agence poursuit la couverture de la wilaya de Tanger en documents d’urbanisme, entamée pendant les dernières années. Cette institution prévoit le lancement, au cours de 2017, de deux plans d’aménagement relevant de la préfecture de Tanger-Asilah, des plans de restructuration de quartiers sous-équipés et une étude d’actualisation du Plan Vert de Tanger. L’AUT dotera en ce même type de documents d’autres communes de la wilaya. Elle envisage, d’un autre côté, de poursuivre la mise en œuvre des différentes actions entamées durant les années précédentes et de projeter de programmer d’autres pendant la période allant de 2017-2019. Il y a lieu de citer, entre autres, la contribution de l’AUT à la mise en œuvre des composantes du projet Tanger-Métropole et celle des procédures dématérialisées de dépôt, d’examen des demandes et de délivrance des autorisations, permis d’habiter et certificats de conformité. 

Les plus importantes réalisations au titre de l’année 2016

L’AUT a réussi à mettre en œuvre, pendant l’année précédente, quelque 28 documents d’urbanisme homologués et le suivi. Il y a eu lieu en 2016 la réalisation et la révision de 37 documents, dont 12 en cours d’homologation. Cette institution a pu instruire, au cours de l’année précédente, plus de 3.170 dossiers de demandes d’autorisation de construire, de lotir, de créer des groupes d’habitation et de morceler. Le nombre de dossiers examinés dans le cadre des quartiers sous-équipés a atteint 2.257.

Il est à noter que la commission de dérogation s’est, dans le cadre de l’encouragement à l’investissement, réunie en 2016 quatre fois et a statué sur 28 dossiers. Il en a résulté qu’une part de 61% d’entre eux a obtenu un avis favorable. Les projets d’équipement et services ont constitué 47% de ces dossiers ayant reçu ce même avis de la commission de dérogation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *