L’agriculture marocaine distinguée à Abidjan

L’agriculture marocaine distinguée à Abidjan

Aziz Akhannouch reçoit la médaille du Commandeur dans l’Ordre de mérite agricole ivoirien

Belle consécration pour l’agriculture marocaine à Abidjan. Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a reçu vendredi 22 novembre la médaille du Commandeur dans l’Ordre de mérite agricole ivoirien. Il s’agit de la plus haute distinction octroyée par l’État ivoirien dans le domaine agricole.

Cette distinction a été remise à M. Akhannouch en marge du Salon d’agriculture et de ressources animales, auquel le Maroc prend part pour la 3ème édition consécutive. A cette occasion, le ministre a «remercié le président ivoirien Alassane Ouattara pour l’attention qui lui a été portée et, à travers lui, au Maroc et au secteur agricole porté avec force et engagement par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.» Aziz Akhannouch a également rappelé la qualité des relations liant le Royaume du Maroc et la Côte d’Ivoire au sommet des deux États et l’importance de l’axe agricole dans les relations de coopération entre les deux pays. En effet, le Maroc et la Côte d’Ivoire entretiennent de bonnes relations dans ce sens.

En 2014, les deux pays ont signé un accord de coopération agricole portant sur le développement des filières de production, la formation, la recherche agronomique, la transformation et la distribution, l’aménagement hydro-agricole, la mécanisation et le financement. Un autre accord a suivi une année après. Il porte sur la mise en place d’une plate-forme logistique pour la commercialisation des fruits et légumes à Abidjan, dans le cadre de partenariat public-privé avec un investissement de 290 millions de dirhams. A cela s’ajoute un protocole d’accord de partenariat signé en 2016 entre l’Agence de développement agricole (ADA) et l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) en Côte d’Ivoire.

Pour rappel, le Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan débat cette année des perspectives d’une agriculture africaine à la fois intelligente et innovante sur le plan technologique. Le Maroc est représenté à ce salon biennal par 15 entreprises nationales opérant dans l’agroalimentaire, les fruits et légumes frais, les produits du terroir et les produits de la mer. Cette participation tend à explorer de nouveaux horizons de coopération entre les différents acteurs agricoles dans le continent africain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *