L’agroalimentaire tient salon à Casablanca

Les spécialistes de l’agro-industrie et de l’agroalimentaire tiennent leur grand-messe à Casablanca. L’office des changes de Casablanca abrite le premier Salon international de l’agroalimentaire et de l’agro-industrie (SIAAM). Cet événement rassemble pendant trois jours (du 14 au 17 février) les professionnels des secteurs de l’emballage, le froid, le conditionnement, la transformation des produits ainsi que l’embouteillage et le stockage. Ce salon permettra aux intéressés de rencontrer les centrales d’achats de distributeurs à la recherche de produits de plus en plus personnalisés et, plus particulièrement, ceux qui répondent aux attentes de consommateurs de plus en plus exigeants.
Ce Salon est organisé par «IEC Maroc» et a pour objectif de promouvoir les échanges en mettant l’accent sur l’importation des nouvelles technologies. Cet espace est, selon les organisateurs, propice à la réflexion et à la préparation des investissements nécessaires pour optimiser les performances technico-économiques et pour répondre aux attentes de l’entreprise en matière de sécurité alimentaire, de traçabilité et de productivité.
Les organisateurs ont prévu, en marge des stands d’exposition, une série de conférences pour discuter notamment du programme national de lutte contre les carences communes en micro-nutrition et d’amélioration des performances des entreprises agroalimentaires. L’industrie agroalimentaire au Maroc, maillon fort de l’économie nationale, est un tissu constitué principalement de PME-PMI (95%) avec cependant une nette domination de quelques puissants groupes. Il compte, selon une note de présentation distribuée par les organisateurs, plus de 1700 entreprises qui représentent 25% du total des établissements industriels. Le secteur, indique-t-on de même source, est fortement lié à l’Europe et surtout à la France, avec 80% des exportations marocaines de produits végétaux transformés et 55 à 60% des exportations des produits de la pêche. Les exportations en agroalimentaire totalisent 10,3 milliards de dirhams. Quant aux investissements industriels dans le secteur, ils sont de l’ordre de 32,4%, selon le ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économie.
Le SIAAM permettra donc d’avoir une idée globale sur l’avancement de ce secteur au niveau mondial. Une manière également pour les professionnels marocains de se mettre à jour et de comparer les divers produits qui existent dans le secteur de l’agro-industrie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *