Lahcen Haddad inaugure un nouvel établissement hôtelier à Casablanca

Lahcen Haddad inaugure un nouvel établissement hôtelier à Casablanca

Le ministre du tourisme Lahcen Haddad a inauguré, jeudi à Casablanca, un nouvel établissement hôtelier qui devrait apporter une haute valeur ajoutée à ce secteur dans la ville.

L’établissement, « Impérial Casablanca Hôtel », est une œuvre d’une véritable richesse historique, patrimoniale et architecturale puisque le bâtiment des années 30 du siècle dernier est déjà classé monument historique, a souligné le ministre lors de la cérémonie d’inauguration.

Ce projet réhabilite l’art déco, cet écrin de l’architecture moderne du début du 20è siècle qui a placé la ville au même rang que Brasilia (Brésil) et Chandigarh (Inde) avec tous les courants architecturaux d’avant-garde des années 20, a indiqué le ministre, précisant qu’il devra augmenter la capacité hôtelière dans la ville pour la porter à 16.000 lits.

L’édifice rénové et transformé d’usage bureautique en établissement hôtelier est une véritable renaissance d’un lieu mythique chargé d’histoire qui rend hommage à l’histoire architecturale du pays et de Casablanca en particulier, a ajouté M. Haddad, rappelant que ce bâtiment, commandé par une compagnie pétrolière qui en fera son siège dés sa construction en 1934, fut réquisitionné par l’armée américaine lors de la seconde guerre mondiale pour en faire son quartier général.

Par ailleurs, des projets structurants et d’envergure seront programmés et devront façonner le positionnement de la ville dans le cadre du contrat programme régional qui sera signé prochainement entre les différents intervenants, a-t-il fait savoir lors de cette cérémonie qui s’est déroulée en présence du wali du Grand Casablanca, Khalid Safir, et du gouverneur des arrondissements de Casablanca-Anfa, Karim Kassi Lahlou.

La rénovation et la transformation de cet édifice en hôtel, composé de 105 chambres et suites, de salles de réunion, banquets et deux restaurants, a nécessité cinq années de travaux pour un budget de près de cent millions de dirhams (achat du bâtiment, aménagements et équipements construction décoration), a décliné le directeur de l’établissement Hamza Bennani.

Les promoteurs de cette réalisation ont veillé, dans la reconversion de ce bâtiment, à garder l’âme et l’essence art déco de cet édifice dans le centre historique de Casablanca, a-t-il ajouté.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *