L’aménagement de Harhoura confié à Youssef Hajhouj

La commune de Hahoura a confié son plan d’aménagement à Youssef Hajhouj. L’architecte s’est vu attribuer le premier prix du «Concours d’idées» relatif à l’élaboration d’un cahier de prescriptions architecturales spécifiques à la commune.
Le 2ème prix de ce concours a été attribué ex aequo au groupement d’architectes composé de MM. Ouardighi Mounir et Fahli khalid et à M. Hicham Rih, alors que le 3ème prix a été remporté ex aequo par MM. Atouni Mohamed et Rais Mohamed.
Le montant de ces prix varient entre 100.000 et 30.000 dhs. Plusieurs autres prix ont été remis aux lauréats s’étant illustrés par la qualité de leurs travaux. Ainsi, le Prix du jury a été attribué à M. Ouldammar Tawfik, et le Prix du Conseil régional de l’Ordre des architectes de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaër à MM. Guennouni Hassan Jaouad et Ammor Youssef. Le Prix de l’Agence urbaine de Rabat-Salé a été également décerné à Rhoul Mourad, alors que le Prix de la préfecture de Skhirat-Temara a été attribué à M. Ali Azami. Un Prix du Conseil municipal de Harhoura a été remis à MM. Aziz El Ouali et Driss Hajji. Intervenant à cette occasion, M. André Azoulay, conseiller de SM le Roi, a souligné que « ce concours est une occasion pour les créateurs marocains de s’exprimer et de mettre en relief leurs talents ». « L’espace marin de notre pays est une chance, un atout majeur dans le but que nous nous somme fixé, à savoir faire du Maroc l’un des grands espaces touristiques », a-t-il rappelé, appelant à promouvoir cette richesse et à la protéger. M. Azoulay a par ailleurs indiqué que l’aménagement urbanistique des espaces côtiers et marins a toujours été traité avec délicatesse dans le monde entier, précisant que plusieurs pays riches en moyens financiers et en compétences ont fait beaucoup d’erreurs en essayant d’aménager ces espaces. « Le Maroc peut faire la différence parce que son histoire et sa tradition nous imposent éthique, créativité, rigueur et réflexion », a-t-il estimé.
Lancé conjointement par la préfecture de Skhirat-Témara, la municipalité de Harhoura et le Conseil régional de l’Ordre des architectes de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, ce concours consiste en l’élaboration d’un cahier de prescriptions architecturales, urbanistiques et environnementales, accompagné des documents graphiques spécifiques à la commune de Harhoura.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *