Lancement de la Fondation BMCI pour la culture et la solidarité

Lancement de la Fondation BMCI pour la culture et la solidarité

Lors de cette conférence de presse, Mourad Cherif a étalé un bref aperçu sur l’engagement de la BMCI depuis la fin des années 1990 dans une politique active de mécénat culturel et social. Une forte volonté qui se traduit, a-t-il noté,  par  la contribution au développement social et culturel du Maroc, à travers des partenariats forts et de longue durée dans les domaines de la musique, de l’édition et de la solidarité. A travers le lancement de la Fondation BMCI pour la culture et la solidarité, la BMCI confirme et développe, a ajouté Mourad Cherif, sa démarche de mécène en faveur de la promotion culturelle et de la solidarité. Etait présent à cette conférence Martine Tridde, déléguée générale de la Fondation BNP Paribas, qui a manifesté sa joie et sa satisfaction quant à la collaboration et le partenariat entre la BMCI et la Fondation BNP Paribas. Martine Tridde a tenu à présenter le fruit du dernier partenariat conjoint entre les deux Fondations. Il s’agit du spectacle intitulé «Taoub» (Tissu), du groupe acrobatique de Tanger, mis en scène par Aurélien Bory et qui sera présenté aujourd’hui au théâtre Mohammed VI, à 20h00. En effet, pour le lancement de sa Fondation, la BMCI a choisi d’accompagner, avec le soutien conjoint de la Fondation BNP Paribas et des Instituts français du Maroc, la tournée marocaine du spectacle «Taoub» du groupe acrobatique de Tanger. Ce spectacle mêlant tradition et modernité et mis en scène par Aurélien Bory s’est produit avec succès dans 15 pays à travers le monde et pour la 1ère fois cet été au Maroc.  Rappelons  que la BMCI a développé une forte politique de parrainage de la musique classique en accompagnant plusieurs événements et institutions phares de la vie musicale au Maroc comme l’Orchestre Philharmonique du Maroc, qui a fêté l’an dernier ses dix ans d’existence, ou le Printemps Musical des Alizés, qui en est à sa 8e édition. Elargissant ses partenariats, la Fondation BMCI choisit d’étendre sa politique de soutien à la musique jazz et musiques actuelles comme l’illustre le soutien récent au Festival de jazz de Tanger «Tanjazz».   Au niveau de l’édition, la BMCI a apporté depuis de nombreuses années son soutien quant à la sauvegarde du patrimoine culturel marocain, ainsi qu’aux actions favorisant le développement de la lecture au Maroc, particulièrement à destination du jeune public. Et pour accompagner le Maroc en mutation, la Fondation BMCI portera une attention particulière à l’expression artistique contemporaine dans le domaine des spectacles vivants (danse, nouveaux arts du cirque…). 


Trois questions à Mourad Cherif


ALM : La création de la Fondation BMCI pour la culture et la solidarité, a-t-elle pour but de renforcer votre politique active de mécénat culturel et social ?
Mourad Cherif : Au fait nous avons engagé et réalisé plusieurs actions de mécénat dans le domaine culturel et social. La création de la Fondation BMCI pour la culture et la solidarité vient un peu structurer nos actions et séparer ce qui relève du domaine de l’entreprise et ce qui est de l’ordre de la fondation qui regroupe tout ce qui a été fait par le passé et tout ce qui s’inscrit dans le futur.

Les objectifs de la Fondation ?
Il s’agit de s’inscrire dans la continuité en poursuivant nos actions dans le domaine du mécénat culturel sachant que depuis quelques années nous intervenons et soutenons des événements musicaux de grande envergure, notamment le Festival des Alizés d’Essaouira, le concours international de musique. Nous parrainons la sortie d’un livre, précisément celui écrit sur Tanger, sorti en 2007. Nous sommes également dans le social à travers des actions de solidarité, dans des situations d’handicap, d’aide à l’insertion, la formation…

Qu’en est-il du domaine de la solidarité sociale ?
S’agissant des actions de solidarité ayant trait à l’insertion moyennant la formation et les pratiques artistiques, la Fondation BMCI confortera le soutien déjà apporté par la BMCI aux associations œuvrant pour l’insertion professionnelle des jeunes défavorisés, ainsi qu’aux associations engagées pour l’intégration des femmes et enfants en difficulté. La Fondation BMCI se donne aussi pour mission de soutenir des associations œuvrant pour l’intégration sociale et professionnelle des personnes handicapées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *