Lancement du label FNPI, un gage de qualité pour tirer le secteur vers le haut

Lancement du label FNPI, un gage de qualité pour tirer le secteur vers le haut

Le label « Iltizam » a été officiellement lancé par la Fédération nationale des promoteurs immobiliers  mercredi 29 janvier à Casablanca.

Récompensant les meilleurs projets immobiliers ( non les promoteurs) , le trophée a été dévoilé en grande pompe ce mercredi lors d’une cérémonie marquée par la présence de Nabil Benabdellah Ministre de l’habitat et Khalid Safir le Wali de Casablanca ainsi qu’un parterre d’acteurs et de professionnels du secteur.

« Ce Label de qualité offrira aux usagers  une certaine assurance en leur permettant d’apprécier et différencier les services et les produits. Pour le promoteur, il s’agira de valoriser ses efforts, renforcer ses relations avec ses partenaires et optimiser son savoir faire en matière de qualité et d’innovation » a indiqué Youssef Iben Mansour président de la FNPI lors de sa présentation de ce label, premier du genre au Maroc.

Ainsi selon M.Iben Mansour tout le monde y gagne.   « Iltizam » , synonyme d’engagement « permettra au  secteur de l’immobilier d’orienter la concurrence autour de la qualité, et de renforcer la confiance entre le consommateur, l’usager et les professionnels » a-t-il souligné ajoutant que le label contribuera aussi « au maintien de la valeur des actifs immobiliers dans le temps et de développer l’esprit de recherche pour toute technologie innovante ».

Et ce label n’est pas obligatoire, a tenu à préciser la FNPI.  L’obtenir sera donc un privilège que seuls les professionnels peuvent décrocher. Et pour cause : Les projets des différents segments (logement social, moyen standing, haut standing, etc ) souhaitant être consacrés devront  répondre à quelques 106 critères. Des critères précis et rigoureux ayant trait à la transparence, la règlementation , la sécurité ainsi que l’innovation et le développement durable. Et  d’ores et déjà, une trentaine de projets immobiliers ont déposé leurs candidatures pour la labélisation.

Pour sa part, M.Benabdellah a  déclaré que le lancement de ce label constitue « un acte fondateur, un acte volontariste de la profession qui s’organise d’elle même et tire vers le haut le secteur ». 

Parce que les défis à relever par l’ensemble des acteurs de l’habitat sont de taille. « Ce genre d’initiative contribuera à répondre aux distorsions qui nous interpellent et auxquelles est confronté le secteur. Il s’agit de la construction informelle, les problèmes liés au logement social, les accidents dans les chantiers, les défis de la modernisation des procédés de construction et d’efficacité énergétique», a fait remarquer M.Benabdellah ajoutant que ce sont des problématiques sur lesquelles le ministère se penche.

Dans ce sens, il a annoncé que son département est dans les dernières phases de l’élaboration d’un code de la profession qui vise à  la modernisation, la professionnalisation et la règlementation du secteur.

Ayant pour but de palier l’absence d’un dispositif normatif performant, le projet de label de la FNPI est passé par différentes phases dont des concertations avec différentes commissions professionnelles, le ministère de l’habitat et de l’urbanisme et le ministère de l’environnement. L’élaboration du cahier de charge qui porte sur la définition du label, ses objectifs, et ses critères a été établie par le cabinet Ernest & Young en collaboration avec la FNPI.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *