Lancement du site de l emploi public : Le portail informe du détail de 12.201 postes sur les 18.355 composant sa 1ère livraison

Lancement du site de l emploi public : Le portail informe du détail de 12.201 postes  sur les 18.355 composant sa 1ère livraison

En veillant à présider lui-même la cérémonie de lancement du site de l’emploi public et en prenant soin de s’entourer de six de ses ministres, le chef de gouvernement a délivré, vendredi à Rabat, un message très clair aux jeunes qui réclament l’intégration dans la fonction publique sans concours préalable. Deux jours après l’avoir solennellement affirmé devant les conseillers, il a en effet  réaffirmé sa volonté de ne pas déroger à la règle qui régit l’accès aux fonctions publiques en misant sur la transparence et l’accessibilité et en conseillant – sur le ton badin qu’il semble affectionner – de préférer le secteur privé au public. Mais le chef de gouvernement a également été solennel au cours de cette manifestation lors de laquelle a été mis en œuvre en grande pompe le site www.emploi-public qui offre aux citoyens différents services dont les avis de concours de recrutement dans la fonction publique, les collectivités locales et les établissements publics. Abdelilah Benkirane qui était entouré notamment d’Abdelâdim El Guerrouj, le maître de céans, de Abdallah Baha, chargé du dossier de l’emploi public, et de Charki Draiss, ministre délégué à l’Intérieur, a déclaré à l’ouverture de cette cérémonie que ce site qui n’est qu’un moyen de restaurer la confiance dans les relations unissant le citoyen à l’administration ne vaut que par l’usage qu’on en fait. Il est temps de tourner la page d’une administration discrétionnaire et de laisser place à des services publics proches des attentes de leurs administrés, a-t-il affirmé. Selon lui, le chemin qui mène vers cet objectif est de bannir l’opacité et de cultiver la transparence, ce que permet le nouveau portail sur lequel seront présentés chaque année le nombre des postes vacants dans l’administration et les modalités pour y concourir.
Objectif que le ministre délégué à la fonction publique et à la modernisation a précisé en affirmant que le site de l’emploi public vise tout autant la consécration des principes d’équité, d’égalité des chances et de mérite que «la garantie de transparence en affichant les listes des candidats retenus, les résultats finaux et les listes d’attente». Il a également déclaré que le portail «permet d’accéder aux informations et aux données relatives à la procédure de recrutement par voie de concours, aux composantes des salaires dans la fonction publique, aux dispositions de ses statuts qu’ils soient généraux ou particuliers et, aux questions les plus fréquentes posées par les candidats». Il a ajouté qu’outre les nouveaux postes, les informations affichées concernent pour une part non négligeable la procédure de promotion interne aux différents services publics.
Opérationnel depuis le vendredi, le site informe du détail de 12.201 emplois sur les 18.355 composant sa première livraison. 25% de ces postes sont à pourvoir dans l’enseignement et quelque 10% dans les services relevant du  ministère de l’intérieur. De sources proches du ministère de la fonction publique on laisse entendre que sur les 26.204 postes budgétisés dans la loi de Finances de 2012, 10.134 sont ouverts à concours.
Pour cette année 16.070 opportunités d’emploi  seront proposées, principalement dans les métiers de la sûreté et de l’enseignement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *