Lancement d’un fonds arabe de 2 milliards de dollars pour les PME

Lancement d’un fonds arabe de 2 milliards de dollars pour les PME

Les ministres arabes des Finances, réunis lundi au Koweït, ont annoncé le lancement officiel d’un fonds de deux milliards de dollars destiné aux petites et moyennes entreprises (PME). La naissance du Fonds arabe de développement, dont l’initiative revient à l’émir du Koweït cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Sabah, avait été annoncée lors du sommet économique arabe en janvier 2009 au Koweït. Le ministre koweïtien des Finances, Mustafa Al-Chamali, a indiqué lors de la réunion que onze pays arabes se sont engagés à contribuer au fonds pour un montant total de 1,18 milliard de dollars, et qu’il s’attend à d’autres promesses de contributions. Le Koweït et l’Arabie Saoudite, deux riches pays pétroliers, ont promis chacun 500 millions de dollars, et le Fonds koweïtien de développement économique et social (FADES) 100 millions de dollars. Le nouveau fonds sera géré par le FADES. M. Chamali a précisé que le nouveau fonds est destiné à financer uniquement des projets de petite et moyenne tailles dans les pays qui y participent. Son objectif est d’améliorer les conditions de vie dans les pays arabes, qui comptent 140 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, soit près de 40% de la population de ces pays, selon un rapport du programme de développement des Nations Unies (Pnud) et de la Ligue arabe. Le principal défi pour les pays arabes est de créer 51 millions d’emplois sur les dix prochaines années, ce qui ne réduira pas la pauvreté mais la maintiendrait à son niveau actuel jusqu’en 2020, selon ce rapport.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *