Lancement en juin de la 4ème tranche de partenariat public-privé

Lancement en juin de la 4ème tranche de partenariat public-privé

Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture et de la pêche maritime et Nizar Baraka, ministre de l’économie et des finances ont présidé, lundi 2 avril à Rabat, une commission interministérielle chargée du partenariat public-privé autour des terres agricoles relevant du domaine privé de l’État. Cette commission s’est enquise des préparatifs de la quatrième tranche de ce partenariat, dont le lancement est prévu pour juin prochain. Selon un communiqué du ministère de l’agriculture, ladite tranche portera sur une assiette foncière de près de 20.000 hectares provenant essentiellement des terrains gérés actuellement par la direction des domaines de l’État. Et de poursuivre qu’«elle sera caractérisée par la prédominance des petits projets de moins de 20 hectares ainsi que des projets de taille moyenne variant entre 20 et 100 hectares et qui représenteront près de 90% du nombre total de projets prévus». La commission interministérielle a, par ailleurs, décidé de verser l’ensemble du foncier objet de désistement au titre de la troisième tranche dans le patrimoine foncier de cette quatrième tranche du partenariat. En parrallèle, la commission a procédé au bilan de l’opération du partenariat public-privé. En évaluant l’avancement des première, deuxième et troisième tranches, la commission a noté avec satisfaction l’importance de cette opération en termes d’attraction de l’investissement dans le secteur agricole et de création d’emplois dans le milieu rural. «Pour la première tranche, plusieurs résultats présentés ont montré un bon niveau d’avancement de l’opération notamment les superficies plantées au niveau de plusieurs filières, dont 7700 hectares d’agrumes (135% des prévisions initiales), 5750 hectares d’olivier (115%)», souligne-t-on dans le même document. Et d’ajouter que «la commission interministérielle a acté du lancement prochain d’un appel d’offres pour le recrutement d’un bureau d’études afin d’assurer l’évaluation de la 2ème tranche». Concernant la 3ème tranche, la commission a décidé d’accorder aux attributaires, connaissent certaines difficultés d’accès, un délai de trois mois afin de compléter leur dossier. La deadline est fixée donc pour fin juin 2012. Passé ce délai, les attributaires seront considérés comme s’étant désistés. Rappelons que les investissements prévisionnels pour les trois tranches portent sur 22 milliards de dirhams. «9 millions de dirhams de cette enveloppe seront réservés aux investissements dans les unités agro-industrielles dénotant ainsi de l’intégration des projets entrepris dans le cadre de ce partenariat», précise le ministère dans son communiqué.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *