L’année 2008 est prometteuse pour Maroc Telecom

L’année 2008 est prometteuse pour Maroc Telecom

L’horizon est prometteur pour la valeur de l’opérateur historique Maroc Telecom.  C’est ce que présagent les analystes de  BMCE Capital dans leur dernière analyse livrée sur la valeur en question. Évoluant dans un canal haussier depuis le mois de juillet 2006, la valeur Maroc Telecom  semble bien engagée dans sa tendance haussière, relèvent les analystes.
D’ailleurs la même source s’appuie sur la performance de cette valeur durant les mois de novembre et de décembre 2007, où elle a atteint son maximum historique autour des 146 dirhams, pour mettre en avant que le cours de Maroc Telecom a accéléré sa cadence puisqu’il a atteint en date du premier février 2008, les 169,9 dirhams.
Les analystes de BMCE Capital se disent optimistes quant à cette évolution, puisqu’ils estiment que cette tendance devrait se poursuivre crescendo, orientant le cours de l’opérateur historique vers un premier objectif à cours terme de 180 DH. Le second objectif à la hausse devrait se situer vers les 210 DH.
Plusieurs indicateurs techniques approuvent cette prévision, notamment un fort support sur la moyenne mobile pondérée à 100 jours. Un deuxième indicateur qui conforte cette perspective, c’est le gap haussier à 152 dirhams ouvert le 7 janvier 2008. Un RSI et un Momentum bien orientés disposant encore d’un potentiel haussier, ainsi que les bandes de Bollinger en début d’écartement qui prévoit l’accélération de la hausse.
Maroc Telecom a su se démarquer durant l’année 2007, puisqu’elle a  figuré parmi les valeurs phares de la place boursière, et  s’est placé en tête de peloton des différentes rubriques de classement avec Tasslif et BMCE Bank. Ittissalat Al-Maghrib a surplombé le classement des plus fortes capitalisations du marché avec ses 127,787 milliards de dirhams à la fin de l’année 2007. Pour rappel, le groupe Maroc Telecom a réalisé en 2007 un chiffre d’affaires consolidé de 27 532 millions de dirhams, en progression de 21,7%, grâce essentiellement à la poursuite de la croissance des activités Mobile aussi bien au Maroc que dans les filiales. Sur une base comparable, la croissance du chiffre d’affaires consolidé s’établit à 10,5%. Son chiffre d’affaires du 4ème trimestre 2007 s’établit à 7205 millions de dirhams, en progression de 30,2%  (+14,9% sur une base comparable).
Maroc Telecom occupe une place stratégique au sein du portefeuille d’activités du groupe de communication français Vivendi, puisqu’elle est la filiale la plus rentable du groupe, avec une marge d’exploitation de plus de 44%, devant les 28% de l’opérateur français SFR. D’autre part, l’opérateur marocain profite de la forte croissance du marché de la téléphonie dans le Royaume surtout qu’il occupe 87% de parts de marché.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *