L’ANPME promeut l’entreprise féminine

L’Agence nationale pour la Promotion de la PME (ANPME), l’UGP Taahil Al Moukawalat (TAM), l’Association des Femmes Chefs d’Entreprises du Maroc (AFEM) et l’Association Espace Point de Départ pour la Promotion de l’Entreprise féminine (ASPOD) ont signé, le mercredi 2 mars, deux conventions de partenariat portant sur la promotion de l’entrepreneuriat féminin. L’initiative s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour la promotion de l’entrepreneuriat féminin, un levier important dans la création d’emplois et de la richesse et un facteur déterminants dans le développement socio-économique du pays. La promotion de l’entrepreneuriat féminin, constitue un axe important dans le projet de coopération technique maroco-allemande « Taahil Al Moukawalat » qui porte sur des programmes des actions régionales de formation-information dédiées à la promotion de la femme entrepreneur marocaine. Selon le communique de l’ANPME, ces programmes d’action prennent en compte les deux dimensions de l’entrepreneuriat féminin au Maroc. À savoir, les femmes diplômées, chefs d’entreprises, PME plus au moins structuré et les femmes à la tête des TPE, ou porteuses de projets générateurs de revenus. La deuxième dimension représente la grande majorité et manque, par la suite, d’assistance et de conseil. Ainsi, les programmes de formation-information prévus dans le cadre de ces conventions vont certainement contribuer à la promotion de la femme entrepreneur marocaine.
La signature des deux conventions a été présidée par le secrétaire général du ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Mise à niveau de l’économie en présence de nombreuses personnalités du ministère de tutelle, de l’ambassade d’Allemagne au Maroc et des membres du projet de coopération technique maroco-allemande, GTZ.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *