L’appel à projet du «Programme Emploi FBR» lancé par le MCA-Morocco : Les candidatures ouvertes jusqu’au 29 avril

L’appel à projet du «Programme Emploi FBR» lancé par le MCA-Morocco : Les candidatures ouvertes jusqu’au 29 avril

Ce programme cible les femmes, les non-diplômés ainsi que les diplômés de l’enseignement supérieur ou de la formation professionnelle en situation de chômage de longue durée.

La concrétisation des objectifs du Compact II conclu entre le Maroc et le gouvernement américain va bon train. L’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) qui pilote ce partenariat active la mise en œuvre des projets prévus dans le cadre des deux composantes du compact, à savoir «la productivité du foncier» et «l’éducation et la formation pour l’employabilité». Concernant ce deuxième volet, l’Agence a procédé, mardi 5 mars, au lancement d’un appel à projets pour sélectionner les candidats potentiels porteurs de projets dans le cadre du programme d’emploi par le Financement basé sur les résultats (FBR) dénommé «Programme Emploi FBR». Un dispositif mené en partenariat avec le ministère de l’emploi et de l’insertion professionnelle et l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec).

Quid des candidats éligibles?

Les candidats potentiels, en l’occurrence ONG, associations nationales ou internationales et prestataires privés nationaux ou internationaux opérant dans le domaine de l’intermédiation, auront jusqu’au 29 avril pour soumettre leurs propositions de projets consistant à fournir des services d’intermédiation et de formation qualifiante aux populations cibles en vue de leur insertion en emploi. La candidature est également ouverte aux partenaires ayant des expertises spécifiques en relation avec les projets proposés ou partenaires institutionnels régionaux ou locaux désireux d’appuyer ces projets sur les plans technique ou financier. La sélection se fera sur la base de critères relatifs aux capacités des prestataires et aux contenus des projets. Mais avant, deux rencontres d’information seront organisées en vue de sensibiliser les candidats sur les objectifs de ce programme, les critères d’éligibilité des candidats aux projets aux subventions de ce programme ainsi que les modalités de préparation, de soumission et d’évaluation des projets proposés. Ces étapes se dérouleront respectivement le 12 mars à Rabat et le 21 du même mois à Marrakech.

16 mois pour l’implémentation du programme

Relevant de la composante «Education et formation pour l’employabilité», un budget de 10 millions de dollars est déterminé pour la mise en place du Programme Emploi FBR. La période d’implémentation de ce programme est de 16 mois, et ce à compter de la signature des conventions. L’objectif étant de générer des apprentissages sur les modèles d’intervention les plus efficaces en termes des résultats recherchés par le programme ainsi que sur les coûts associés aux résultats d’insertion et de maintien en emploi des populations ciblées. Se référant au MCA-Morocco, «les prestataires participant au programme FBR seront tenus de partager toutes les données jugées pertinentes concernant les activités mises en place et les résultats atteints, y compris les données sur les coûts des activités permettant d’obtenir les résultats».

Un mécanisme de financement innovant

Le programme Emploi FBR tend en effet à améliorer l’employabilité des populations vulnérables et faciliter leur insertion sur le marché du travail. Ce programme cible en effet les femmes, les non-diplômés ainsi que les diplômés de l’enseignement supérieur ou de la formation professionnelle en situation de chômage de longue durée. Ce dispositif se distingue par ailleurs par ses modèles de financement axés sur le paiement des activités, par le fait qu’une partie des fonds déboursés aux prestataires est liée à la vérification de l’atteinte de résultats préétablis et vérifiés. Le financement basé sur le résultat tel que défini par le MCA-Morocco est un mécanisme conçu pour recentrer l’attention sur les résultats en conditionnant les incitations financières à accorder aux prestataires à l’amélioration de la situation socio-économique et du bien-être des bénéficiaires. Ce mode de financement permet ainsi de donner la flexibilité de participer activement à la conception du schéma d’intervention sans devoir répondre à des directives «trop prescriptives» de la part des bailleurs de fonds. Le FBR permet, par ailleurs, d’accorder une certaine flexibilité aux prestataires durant l’implémentation du programme et leur donne la possibilité d’adapter, dans une certaine mesure, leur modèle d’intervention à la lumière des apprentissages générés au fur et à mesure de l’intervention.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *