L’artisanat s’expose à Tanger

L’artisanat s’expose à Tanger

Les artisans et les entreprises artisanales des régions du Nord sont mis à l’honneur à Tanger. C’est à l’occasion de la Foire de l’artisanat, dont les travaux se poursuivent jusqu’au 12 février.
Cet événement de sept jours auquel prend part une trentaine d’exposants artisans coopératives et entreprises artisanales du Nord, s’inscrit dans le cadre du plan de développement du secteur de l’artisanat dans les régions Tanger-Tétouan et Taza-Al Hoceima-Taounate.

«La mise en application de ce programme a été initiée par l’accord signé à Tétouan entre le ministère de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement et l’Agence pour la promotion et le développement du Nord», a indiqué Fatima Marouane, ministre de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, lors de l’inauguration des travaux de cette Foire organisée samedi 7 février.

Ce cadre de partenariat sera élargi grâce à la signature, lors de cette cérémonie inaugurale, par Mme Marouane et Gonzalo Robles, secrétaire général de la coopération internationale au développement du gouvernement espagnol, d’un protocole administratif de coopération, relatif à un programme d’appui institutionnel dédié à la promotion du secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS).

D’un budget global de 400.000 euros, ce programme rentre, selon les organisateurs, dans le cadre de partenariat entre l’Espagne et le Maroc dans le domaine de la coopération au développement pour la période 2014-2016, signé au cours de la première réunion de la commission mixte maroco-espagnole de coopération, et ce, en date du 16 juin 2014.

«Ce programme d’appui à l’ESS permettra d’asseoir les bases d’une convergence opérationnelle des interventions des différentes parties prenantes et produire un schéma fonctionnel pour l’amélioration de l’employabilité, particulièrement celle des jeunes et des femmes», a affirmé Mme Marouane.

De son côté, M. Robles a tenu à faire part que la partie espagnole est engagée à travers la présente signature de ce protocole à assurer le financement (400.000 euros) de ce programme, réparti sur une période de trois ans. «L’Espagne y contribue aussi par le partage et la transmission de son savoir-faire et son expérience dans l’ESS», a-t-il dit.
Soulignons que les organisateurs ont jeté leur dévolu sur la corniche, très fréquentée à longueur de journée, pour la tenue de cette foire.

Au grand bonheur des Tangérois et des visiteurs de la ville, cet événement offre un large choix d’articles de tissage traditionnels, de poterie rurale féminine et d’ameublement. Le public est invité à découvrir les produits du terroir, qui ornent les stands de cette foire. Ils pourront y voir les beaux articles en bois incrusté ou peint (Tazouwakt), des créations en ferronnerie d’art ainsi que les accessoires de maroquinerie.

Parmi les produits exposés, figurent le mendil jebli, la djellaba de Ouled Azzem dans de nouvelles déclinaisons et l’authentique étoffe Ouzzania (Kharka). Outre la poterie féminine du nord de Oued Laou, Al Hoceima et Taounate, cette foire réunit les artisans vanniers de Marija (Guersif), de Beni Frassen (Taza), de Mouly Bouchta Khammar (Taounate) et Rouadi (Al Hoceima), qui ont su dompter les fibres de Doum, de Halfa et de canne pour forger des articles modernes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *