L’automobile et l’agroalimentaire dopent les exportations

L’automobile et l’agroalimentaire dopent les exportations

Elles représentent à elles seules plus de la moitié des ventes

Les ventes à l’export continuent de se consolider. Les derniers indicateurs de l’Office des changes attesterons d’une évolution continue des expéditions marocaines. Ces dernières ont réalisé au premier trimestre de l’année un chiffre d’affaires de l’ordre de 68,43 milliards de dirhams contre 64,19 milliards de dirhams à la même période de l’année précédente. Elles ont grimpé de 6,6% par rapport aux trois premiers mois de l’année, soit un additionnel de 4,2 milliards de dirhams.

Cette performance fait suite à la progression des exportations de tous les secteurs excepté celui des phosphates dont les ventes ont accusé une baisse au premier trimestre de l’année. Par secteur, l’automobile est arrivée en tête du podium avec des exportations de l’ordre de 17,25 milliards de dirhams au moment où leur valeur frôlait les 15 milliards de dirhams une année plus tôt.  Ainsi, les ventes automobiles se sont consolidées de 2,43 milliards de dirhams grimpant de 16,5% par rapport à la même période de l’année passée. Cette hausse est soutenue par l’augmentation des exportations de câblage (10,4%) et celle de la construction (19,5%). Le secteur de l’agriculture arrive en deuxième position avec des exportations avoisinant les 17,5 milliards de dirhams, en hausse de 3%.

Dans ce sens l’industrie alimentaire a réalisé des ventes à l’export de l’ordre de 9 milliards de dirhams, en progression de 4,9%, au moment où les expéditions de la branche «agriculture, sylviculture, chasse» se sont améliorées de 1,2% atteignant une valeur de 8,11 milliards de dirhams. Le secteur de l’aéronautique a exporté au premier semestre une offre de 3 milliards de dirhams, en hausse de 18,8%. Le secteur du textile et cuir a également amélioré son positionnement sur le marché international réalisant ainsi des ventes d’environ 9,5 milliards de dirhams, en hausse de 2,4%. Les exportations en chaussures ont culminé de 7,5%, soit 844 millions de dirhams.

Les articles de bonneterie se sont légèrement améliorés pour atteindre les 1,87 milliard de dirhams au moment où les textiliens ont écoulé sur le marché international une marchandise de l’ordre de 5,88 milliards de dirhams. Les exportations de l’électronique sont estimées à 2,5 milliards de dirhams au moment où celles de l’industrie pharmaceutique ne dépassent pas les 310 millions de dirhams. Rappelons que les importations ont continué de grimper à un rythme supérieur à celui des exportations. Les achats ont atteint au premier trimestre les 117,14 milliards de dirhams, en hausse de 8,2%. Ce qui fait ressortir un déficit commercial de 48,75 milliards de dirhams contre 44,02 milliards de dirhams une année auparavant.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *