Le 26ème Congrès international de la population à Marrakech

Le 26ème Congrès international de la population à Marrakech

Le 26ième Congrès international de la population se tiendra à Marrakech du 27 septembre au 2 octobre prochain. «Le congrès comportera plus de 180 séances scientifiques régulières, des séances posters et des sessions de formation, ainsi que des séances plénières, des séances de débats, des réunions parallèles et des expositions», a révélé Abdellatif Lfarakh, directeur du Centre d’études et de recherches  démographiques (CERED) relevant du Haut commissariat au Plan (HCP), lors d’une conférence de presse organisée, jeudi 3 septembre, à Casablanca.
Organisé par l’Union internationale pour l’étude scientifique de la population (UIESP), ce congrès a pour objectifs de rassembler les nouvelles études portant sur les problèmes de population au niveau mondial, passer en revue l’état des connaissances en matière de population et indiquer la voie vers de nouvelles recherches et aussi permettre aux scientifiques de présenter leur vision à des membres de l’administration et à des décideurs politiques. «Il s’inscrit comme le premier congrès international de la population organisé dans un pays africain et arabe», a précisé M. Lfarakh. Aussi, plus de 2000 participants y sont attendus. Pour le programme scientifique, il se décline en 4 séances plénières, 900 communications orales, 1000 séances de posters, des ateliers de formation, 46 réunions parallèles et une quarantaine d’expositions. Cet évènement de dimension internationale, regroupant des experts et spécialistes en matière de population issus d’une centaine de pays et d’organisations internationales concernées, tient ses assises une fois tous les quatre ans. «Les 220 séances scientifiques régulières ont reçu un nombre record de 3156 soumissions provenant de 114 pays. Cependant, seulement 900 communications orales ont été retenues soit un taux 28%. Si cela doit prouver quelque chose, c’est bien que la qualité des communications est au top», a expliqué M. Lfarakh.
En ce qui concerne le programme scientifique du Maroc, il a retenu pour thème, «Monde arabe: carrefour intercontinental entre transitions démographiques et mouvement de population». Il se décline en 10 séances orales regroupant 45 communications dont une séance sur la santé maternelle co-organisée avec le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA). «Il est à noter que ce congrès aura l’immense honneur d’être inauguré par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui accorde un intérêt particulier à l’étude scientifique de la population», a rappelé M. Lfarakh.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *