Le best of des entreprises

L’ambiance au Royal Mansour de Casablanca ne ressemblait à aucune autre cette soirée du jeudi 31 octobre. Patrons d’entreprises, et non des moindres, décideurs et acteurs économiques et quelques grands noms de la politique au Maroc, dont le conseillers de S.M Mohammed VI, André Azoulay, étaient tous réunis.
Et pour cause, la cérémonie marquant la publication du classement des 500 plus grandes entreprises marocaines. Il s’agit d’une sorte de best of des entreprises marocaines durant l’exercice 2002, établi entre juin et octobre dernier selon des critères de comparaison entre les différentes entreprises sondées, mais aussi selon leur degré d’insertion dans « le clan des entreprises qui ont décidé de prendre leur destin en main face aux défis de la mondialisation », comme le mentionnent Hassan M. Alaoui et Alain Mascart, respectivement directeur de la publication Economie et Entreprise et directeur général de Kompass Maroc, dans l’éditorial de la publication. Le classement a été établi sur la base d’un sondage de 4000 entreprises, avec comme critères techniques le chiffre d’affaires, l’effectif et les performances sectorielles. Il comprend les entreprises publiques et privées, les compagnies d’assurance et les banques et a été couronné par l’octroi de certificats d’excellence.
Ainsi, le holding Omnium Nord Afrique (ONA) occupe le haut du pavé avec un C.A de plus de 24 milliards de dirhams et un effectif de 29 565 employés. Premier conglomérat du pays, l’ONA est suivi de la S.A.M.I.R qui a enregistré cette année un C.A dépassant les 18 milliards de dirhams et qui compte 1170 employés. La «médaille de bronze» a été attribuée au groupe minier et de l’énergie, l’OCP avec un C.A de plus de 17 milliards de dirhams et un nombre d’employés de près de 22 000. Secteur toujours vital pour l’économie marocaine, l’agroalimentaire est représenté dans le top 20 de ce classement par cinq entreprises (Régie des tabacs, CUSUMAR, Centrale Laitière, Lesieur et Brasseries du Maroc) avec un C.A minimal de 2,5 milliards de dirhams. Fortement présentes dans ce classement, les compagnies d’assurances ont été évaluées sur la base du total des primes émises, critère d’évaluation dans ce secteur. Et c’est le groupe Axa Assurances Maroc qui s’est adjugé la première place dans sa catégorie, la 26ème dans le classement général. Le groupe a totalisé un C.A de plus de 2 milliards de dirhams et emploie 514 personnes.
Evaluées selon leur produit net bancaire, la quasi totalité des banques marocaines figurent parmi le top 50. Ceci, avec une bonne langueur d’avance pour la Banque Centrale Populaire, qui occupe la 12ème position suivie par la Banque Commerciale du Maroc, 23ème… L’intérêt d’un tel classement est certain dans la mesure où il s’agit d’une « tradition » longtemps pratiquée en Europe et aux USA par des magazines spécialisés comme Fortune ou bien l’Expansion.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *