Le Boeing 737 saboté : la RAM s’explique

«Les équipes du Centre industriel aéronautique de Royal Air Maroc ont repéré le 10 février 2006, lors d’un contrôle faisant partie des inspections internes menées selon les procédures de la compagnie, une défaillance technique sur le câblage d’un avion. Les responsables du Centre industriel aéronautique ont immédiatement avisé les autorités compétentes, conformément aux règles en vigueur. Une enquête a été lancée en vue de déterminer l’origine de cette “anomalie”. La compagnie nationale tient à préciser que les opérations de maintenance du Centre industriel aéronautique sont exécutées selon les procédures et les règles les plus strictes conformément à la réglementation internationale. Ces opérations sont soumises à des procédures de contrôle systématiques menées avec le respect des standards internationaux régissant ce domaine.
Ces contrôles réguliers permettent, entre autres, de détecter toute “anomalie” ou dysfonctionnement au niveau des avions. Une autre série de contrôles est effectuée par l’équipage de l’avion, conformément aux règles en vigueur. L’“anomalie” qui a été décelée lors du contrôle effectué le 10 février courant n’avait aucun impact sur la sécurité de l’avion. Le Centre industriel aéronautique  de Royal Air Maroc dispose d’un haut niveau de standards techniques et de qualité reconnus et agréés par la Direction de l’aviation civile marocaine, les JAA (JAR 145), la FAA (FAR 145), normes européennes et américaines ainsi que le Bureau Véritas. Royal Air Maroc a obtenu, le 1er décembre 2005, la certification IOSA (IATA Operational Safety Audit), qui constitue le référentiel commun de l’IATA (International Air Transport Association).
Ce référentiel complète et développe les standards et les meilleures pratiques (plus de 1200 normes) dans les domaines de l’organisation, la sûreté, les opérations vol, l’assistance au sol, la maintenance, la préparation  des vols et les opérations cargo.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *