Le BTP affiche de bons résultats

BTP, énergie et manufacture sont les principaux secteurs qui ont enregistré de bonnes performances au cours du troisième trimestre de 2006. Selon une récente note d’information du Haut Commissariat au Plan (HCP) sur les résultats des enquêtes de conjoncture relatifs à cette période de l’année, ces secteurs ont maintenu leur tendance haussière. Pour le Bâtiment et travaux publics (BTP), ce sont trois branches précisément qui ont tiré le secteur vers le haut. Il s’agit de la construction de gros-œuvres de bâtiments, des travaux spécialisés de génie civil ainsi que la construction de chaussées routières et des sols sportifs.
Pour sa part, le secteur énergétique dans l’économie nationale a enregistré une hausse dans la production d’environ 5 %. Cette augmentation est due essentiellement à la progression conjuguée de la production de l’électricité (+ 8%) et de celle du pétrole raffiné (+4%), selon les enquêteurs du HCP. Sur la même tendance haussière, le secteur manufacturier a connu une performance de 4 %. Et ce grâce à la production constatée dans les activités de préparation et conserves de poisson et autres fruits de mer (+ 99%), dans la branche production de bois sciés et préparés(+80%), au segment de la fabrication de corps gras d’origine végétale ou animale (+40%) ainsi qu’aux produits de la bijouterie et de l’orfèvrerie (+27%).
Contrairement à ces branches, le secteur minier a chuté de 1 %. La note trimestrielle du HCP explique ce recul par une régression dans la production des minéraux non métalliques.
« S’agissant de l’emploi, les effectifs employés ont augmenté légèrement au troisième trimestre 2006 par rapport au deuxième trimestre de la même année, dans les secteurs de l’industrie de transformation et du bâtiment et travaux publics et baissé dans les secteurs des mines et de l’énergie », lit-on dans cette note.
Les enquêteurs du HCP se sont également intéressés aux prévisions attendues pour le quatrième trimestre de l’année 2006.
Ainsi, la production minière devrait connaître une hausse d’environ 5%. Une performance qui serait attribuée à une progression de la production des minerais métalliques de 6 % et de celle des minéraux non métalliques de 5 %. Par contre, la production énergétique reculerait de 5% et cela est dû essentiellement à une baisse dans la production du pétrole raffiné (- 6%) et de l’électricité (- 4%).  Pour l’industrie de transformation et le secteur du bâtiment et travaux publics, ils devraient maintenir leur rythme de croissance.  Pour l’emploi, les pronostics du HCP tablent sur un hausse des effectifs employés dans l’énergie et le BTP et une baisse dans les secteurs des mines et de l’industrie de transformation.

La capacité productive
Pour la marge de la capacité productive non utilisée des entreprises au cours du troisième trimestre de l’année dernière, elle a enregistré sa plus grande hausse dans le secteur du bâtiment et des travaux publics (33 %), ainsi que dans la branche du matériel de bureau, de mesure et de contrôle optique et horlogerie (56 %). Pour le secteur de l’énergie, la marge de la capacité productive non utilisée a été de 16% contre 21 % pour les mines et 24 % pour le secteur industriel. En dernier lieu, il y a la branche des produits issus de la transformation des minéraux de carrières (14 %).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *