Le CAC 40 fait le bonheur des actionnaires

En 2006, les entreprises du CAC 40, l’indice phare de la Bourse de Paris, ont racheté pour 7,859 milliards d’euros d’actions, indique la lettre récemment publiée sur le site Internet de Vernimmen. Par un système dit de rachat d’actions, les sociétés rachètent leurs propres actions pour en diminuer le nombre et ainsi augmenter mécaniquement le bénéfice par action. Ce mécanisme soutient la hausse du cours de Bourse.
Dans le palmarès du rachat d’actions en France se trouvent trois sociétés : Total, L’Oréal et BNP Parisbas, qui totalisent à elles seules 71% des rachats. Total, dans le collimateur de l’association de consommateurs UFC-Que Choisir qui milite pour l’instauration d’une taxe exceptionnelle sur les profits des compagnies pétrolières, a ainsi effectué 3,54 milliards d’euros de rachats nets d’actions en 2006.
L’Oréal a racheté pour 1,04 milliard d’euros d’actions, suivi de BNP Paribas avec 998 millions d’euros. Les dividendes, payés l’an dernier au titre de l’exercice 2005, sont également en forte hausse de 30% à 31,167 milliards d’euros, concentrés sur trois sociétés (Total, France Télécom et BNP Paribas).
Total a ainsi reversé 3,928 milliards d’euros de dividendes à ses actionnaires, France Télécom 2,602 milliards et BNP Paribas 2,266 milliards.
A deux mois de l’élection présidentielle, les publications de profits record par les entreprises phare du CAC 40 ont revêtu un caractère politique, gauche et droite s’affrontant sur l’idée d’une taxe exceptionnelle sur les "super-profits" des grandes sociétés.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *