Le «Carton» cède son rang de plus forte variation

Alors que la valeur Le Carton a dominé la première place sur le hit-parade des plus fortes variations du marché central depuis quelques semaines, la donne a été renversée à l’issue de la semaine précédente puisque la valeur du secteur de l’emballage a cédé la place à celle de Maghrebail. En effet, cette dernière s’est placée en tête du peloton  grâce à une progression de 5,97% de son prix, s’échangeant à 657 dirhams au lieu de 620 dirhams auparavant.  Au second rang, la Centrale Laitière a signé une amélioration de 5,51%, atteignant les 6.700 dirhams contre 6.350 dirhams une semaine auparavant.
HPS, pour sa part, s’est inscrite en hausse de 4,44%, pour s’établir à un prix actuel de 1.410 dirhams contre 1.350 dirhams. Arrivent, ensuite, les autres valeurs du territoire positif. Il est notamment question d’Attijariwafa bank avec 3,88% à 3.426 dirhams, le Crédit du Maroc avec 3,05% à 979 dirhams, Ittissalat Al-Maghrib avec 2,41% à 174 dirhams et Berliet-Maroc avec  2,25% à 409 dirhams. En termes de baisse, Oulmes, cette semaine, a ouvert la marche aux autres valeurs. Régressant de 5,84%, la valeur du secteur des boissons s’est échangée à 1.015 dirhams au lieu de 1.078 dirhams auparavant.
A moindre mesure, S.M.Imiter a chuté de 5%, pour s’évaluer sur le marché central à 665 dirhams contre 700 dirhams, devançant Rebab Compagny  qui, elle, s’est repliée de 4,94% pour passer de 405 dirhams à 385 dirhams.
Toujours sur le marché central, le classement des dix valeurs les plus actives de la semaine place à sa tête la valeur d’Ittissalat Al-Maghrib, qui a polarisé un volume de l’ordre de 437,7 millions de dirhams. Deuxième, BMCE Bank justifie d’un volume d’échanges de quelque 386,6 millions de dirhams, alors que Attijariwafa bank, troisième, affiche un volume de transactions de 298,2 millions de dirhams.
Pour sa part, la SNEP arrive en quatrième place avec 280,4 millions de dirhams, puis Addoha avec 268,8 millions de dirhams, et la CGI avec 149,3 millions de dirhams.  S’agissant des plus fortes capitalisations, Ittissalat Al-Maghrib trace toujours plus avant, cumulant une capitalisation de  plus de 152 milliards de dirhams, doublant de loin la mise de son successeur, Attijariwafa bank, qui affiche un montant de l’ordre de 66,120 milliards de dirhams, puis Addoha, au troisième rang, avec 54,999 milliards de dirhams.
Notons, par ailleurs, que le marché de blocs n’a fait note d’aucune transaction effectuée sur son compartiment au long de la semaine s’étalant du 4 au 8 février.
Sur un autre registre, les deux indicateurs de la place boursière, au terme de la même semaine, ont fait preuve d’un tonus légèrement moins soutenu que celui observé auparavant.
En ce sens que le Masi a pris 0,84% à 13.982,63 points, alors que le Madex gagnait 0,92% à 11.564,84 points. Dans ce sillage, les performances annuelles des deux baromètres boursiers ont dépassé le seuil des 10%, atteignant les 10,14% pour le Masi et 10,52% pour le Madex.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *