Le Centre national de l’arganier bientôt à Agadir

Le Centre national de l’arganier bientôt  à Agadir

Les objectifs stratégiques à atteindre pour le futur CNA consistent en la promotion du patrimoine naturel et culturel matériel et immatériel lié à l’arganeraie et l’arganier par la réalisation et l’animation d’une plateforme d’interprétation culturelle, environnementale et éducative.

Déjà annoncé par Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, en novembre 2017, lors du Congrès international de l’argane, un Centre national de l’arganier (CNA) verra le jour prochainement à Agadir. Relevant de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA), le CNA s’étalera sur un terrain d’une superficie de 6.000 m2, et aura pour missions de représenter un écosystème unique au monde, et un terroir riche par sa diversité biologique et culturelle, et comme pôle de compétences pour assurer un service de proximité de haut niveau au profit des différents partenaires pour la promotion et le développement de toutes les activités liées à l’arganier. 

Les objectifs stratégiques à atteindre pour le futur CNA consistent en la promotion du patrimoine naturel et culturel matériel et immatériel lié à l’arganeraie et l’arganier par la réalisation et l’animation d’une plateforme d’interprétation culturelle, environnementale et éducative. La conception et la réalisation d’une plate-forme de gestion des connaissances sur l’arganeraie (capitalisation, gestion, partage). La coordination et l’encouragement de la recherche scientifique dans ce domaine par l’appui à la mise en place de programmes fédérateurs et la veille technologique et l’expertise pour l’appui à l’encadrement, l’accompagnement et l’aide à la prise de décision des professionnels, des acteurs et des partenaires.  Les activités et actions à mettre en œuvre au niveau du CNA sont destinées à recevoir le grand public pour initiation, découverte, éducation, loisir et présentation des dimensions diverses de l’arganeraie (processus de développement, de la transformation des produits et des dérivés de l’arganier…). Par ces activités, le CNA sera le temple des recherches interactives et un centre de rayonnement des grandes valeurs de l’arganeraie de son patrimoine et de ses produits. Ce projet a fait l’objet d’un appel d’offres lancé dernièrement par l’ANDZOA relatif à la consultation architecturale pour la conception et le suivi des travaux de construction du CNA. D’après ce document, «le CNA est un équipement structurant et phare de la ville qui l’abritera. Son aura sera perceptible dans toute la région, aux niveaux national et international. Le bâtiment du CNA sera implanté à l’image de l’arbre arganier seul et individuel».

Il va sans dire que cette structure vient pour accompagner les efforts déployés par l’ANDZOA pour la protection et la sauvegarde de cet arbre endémique du Sud marocain. Dans ce sens, le programme de développement de la filière de l’argane signé en 2011 vise des objectifs stratégiques. Les actions concernées par ce programme sont : la régénération, le reboisement, l’amélioration sylvopastorale, les aménagements anti-érosifs, la compensation des mises en défens, et la distribution des plants fruitiers. En effet et selon un bilan de l’ANDZOA, durant la période 2012-2018, 122.500 ha ont été réhabilités (soit 61% du programme prévu) avec un montant de l’ordre de 368 millions DH. Le taux de réalisation annuel est en constante croissance allant de 13.000 ha/an en 2012 pour atteindre son apogée en 2018 avec un taux de 22.600 ha/an. La superficie totale objet de la régénération s’élève à 17.600 ha. Alors que 26 associations des ayants droit ayant bénéficié de plus de 11 millions DH de compensation à la mise en défens. Le programme de réhabilitation validé en 2019 porte sur une superficie totale de 25.700 ha. Par conséquent, le taux de réalisation par rapport au  programme prévu serait de 74%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *