Le commerce se met au service du développement

Le commerce se met au service du développement

«Le commerce équitable, pour un développement durable» est le thème de la deuxième édition du Salon de l’économie sociale et solidaire «ECOSS» qui se tiendra cette année du 30 avril au 3 mai à la Foire international de Casablanca. Cet événement qui est placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI et organisé par le ministre délégué auprès du Premier ministère, chargé des Affaires économiques et générales est une occasion qui permet aux petits producteurs relevant de l’économie sociale d’améliorer leurs conditions de vie. C’est Nizar Baraka, ministre chargé des Affaires économiques et générales qui a présenté la nouvelle édition d’ECOSS lors d’une conférence de presse organisée, mercredi 18 mars, à Casablanca. «L’organisation de la deuxième édition de ce salon est le fruit du grand succès qu’a connu la première édition. ECOSS 2 s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie du secteur de l’économie sociale dans notre pays», a déclaré M. Baraka. «Le salon de l’économie sociale et solidaire vient pour satisfaire les carences dont souffrent les institutions économiques et sociales au niveau de la commercialisation de leurs produits et services», a-t-il ajouté. «Le choix du thème «Le commerce équitable, pour un développement durable» n’est pas un choix arbitraire, il vise au contraire à sensibiliser le grand public de l’importance du commerce équitable et sur le renforcement de la solidarité sociale en encourageant l’achat des produits des coopératives avec des prix raisonnables et la lutte contre la médiation dans ce domaine», a précisé M. Baraka. Ce salon sera étendu sur une superficie de 3.500 m2 contre 2.500 m2 en 2008. Il verra la participation de 200 exposants qui représentent les différentes coopératives du Royaume en plus de la présence des différents partenaires institutionnels de l’économie sociale. Le nombre de visiteurs attendus cette année est de 20.000. Parmi les particularités de cette édition est la participation des institutions internationales ainsi que l’organisation d’une journée de dégustation des produits des coopératives participant à cet événement. De même le salon verra le lancement de «Challenge ECOSS», une bourse de soutien à la création des coopératives. «Notre objectif essentiel à travers l’organisation de cette rencontre est de lutter contre la précarité, la pauvreté et le chômage surtout dans le monde rural», a conclu M.Baraka.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *