Le commissaire européen invité au 5è Salon Halieutis : Akhannouch évoque avec Karmenu Vella les bonnes perspectives de l’économie bleue durable

Le commissaire européen invité au 5è Salon Halieutis : Akhannouch évoque avec Karmenu Vella les bonnes perspectives de l’économie bleue durable

Le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, s’est entretenu, lundi à Nairobi, avec le commissaire européen à l’environnement, aux affaires maritimes et à la pêche, Karmenu Vella, sur les bonnes perspectives de l’économie bleue durable et comment les océans et le secteur de la pêche peuvent constituer une source d’emploi et de prospérité.

Lors de cet entretien tenu en marge des travaux de la conférence de haut niveau sur l’économie bleue, qui a ouvert ses travaux dans la capitale kényane, M. Akhannouch qui était accompagné du ministre délégué chargé de la coopération africaine, Mouhcine Jazouli, a examiné aussi avec le commissaire européen les moyens de faire progresser certains secteurs maritimes essentiels, comme ceux de l’énergie renouvelable, de l’aquaculture, du tourisme et des biotechnologies marines. Le ministre a saisi cette occasion pour inviter M. Vella à participer à la 5è édition du Salon Halieutis prévue du 20 au 24 février à Agadir, un évènement qui se confirme comme un rendez-vous marquant du secteur halieutique aux niveaux continental et régional.

La conférence de haut niveau sur l’économie bleue durable qui se tient à Nairobi connaît la participation de plus de 6.000 délégués qui devront examiner, trois jours durant, les moyens de faire bénéficier l’espèce humaine de l’ensemble des océans, des fleuves et des lacs et d’en faire des créneaux porteurs pour le développement durable.

Le Maroc est présent en force à cette conférence par une délégation conduite par M. Akhannouch et composée notamment du ministre délégué chargé de la coopération africaine, Mohcine Jazouli, l’ambassadeur du Maroc au Kenya, El Mokhtar Ghambou, le directeur de l’Institut national de recherche halieutique, Abdelmalek Faraj et la directrice de l’Agence nationale du développement de l’aquaculture, Majida Mâarouf. Placée autour du thème «L’économie bleue et le programme 2030 pour le développement durable», la conférence se concentrera sur les nouvelles technologies et l’innovation pour les océans, les mers, les lacs et les rivières ainsi que les défis que posent ces ressources et les énormes opportunités qu’elles présentent pour l’humanité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *