Le complexe intégré d’artisanat d’Asilah accueille les artisans bénéficiaires

Le complexe intégré d’artisanat d’Asilah accueille les artisans bénéficiaires

Les professionnels seront regroupés dans un seul bâtiment 

Ce projet abrite onze locaux de 14 à 17 mpour les différents métiers de l’artisanat et la création artistique, qui sont pour certains d’entre eux complémentaires.

En attendant son ouverture officielle, dont la date n’est pas encore fixée, le complexe intégré d’artisanat d’Asilah vient d’accueillir les artisans bénéficiaires de ce projet. Il a pour objectif principal, selon ses initiateurs, d’améliorer les conditions socio-économiques des professionnels et de promouvoir le secteur. S’étendant sur une superficie de plus de 1.450 m2, «ce projet permet de regrouper les professionnels dans un seul bâtiment, dont nous ne devons qu’être fiers par sa belle architecture, sa position en face de la mer et avec des espaces dédiés à la verdure à l’intérieur comme à l’extérieur du site. Nous avons été engagés, en tant qu’artisans bénéficiaires, à se constituer en une association avant l’entrée en service de ce projet, dont nous sommes chargés de la gestion en coordination avec le directeur du complexe, Mounir Bouallaga», a indiqué l’artiste-peintre et présidente de l’association Maison de la création des artisans de ce complexe, Kawtar Echrigui, qui fait découvrir, grâce à ce projet, son autre talent dans la haute couture.

D’une enveloppe budgétaire de 14,5 millions de dirhams, la création du nouveau complexe intégré est le fruit d’une convention tripartite entre le ministère du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat, de l’économie sociale, la commune d’Asilah et la Chambre d’artisanat de Tanger. «Ce projet abrite onze locaux de 14 à 17 m2 pour les différents métiers de l’artisanat et la création artistique, qui sont pour certains d’entre eux complémentaires», a précisé Kawtar Echrigui.

Ce nouveau complexe intégré a été conçu, selon les initiateurs de ce projet, pour contribuer aussi à la promotion du tourisme à Asilah. Et ce grâce à la belle architecture traditionnelle typique à la région du Nord et à sa position en face du beau site historique et touristique de Krikia et donnant sur la célèbre plage rocheuse Lalla Rahma. «Nous allons procéder dans les prochains jours à l’installation des panneaux de signalisation pour mieux faire connaître le complexe des touristes. D’ailleurs nous travaillons sur un projet de l’intégrer aux circuits touristiques de la ville», a ajouté Kawtar Echrigui.

Comme il a été annoncé auparavant, le nouveau complexe intégré est destiné à la production et la vente des produits d’artisanat et la création artistique. Et en plus des 11 locaux, ce projet se distingue aussi par sa grande salle (au rez-de-chaussée), dédiée à l’exposition des produits des artisans bénéficiaires, notamment dans la couture, la broderie, le tricot et le crochet, le tissage, la peinture sur verre, la sculpture sur bois et la bijouterie,…

Il est à noter que ce projet comporte, en plus des bureaux administratifs et une représentation de la Chambre d’artisanat, trois salles de formation par apprentissage (théorie et pratique) au profit des jeunes issus de la ville et des autres zones avoisinantes. «Les artisans bénéficiaires sont engagés à contribuer à ce projet de formation en assurant l’apprentissage des jeunes apprentis au sein de leurs ateliers dans le complexe», a ajouté Kawtar Echrigui.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *