Le Crédit Agricole lance le portail fellah-trade

Le Crédit Agricole lance le portail fellah-trade

Le Crédit Agricole vient de lancer un nouveau portail dédié à l’agriculture marocaine (fellah-trade.com). Ce nouveau site Internet connecte les acteurs et opérateurs du secteur au monde de l’actualité agricole nationale et internationale 24h/24. Il s’agit d’un portail à destination des professionnels de l’agriculture et  les filières agricoles et agroalimentaires au Maroc. «Le site apporte une lumière de modernité sur le secteur agricole au Maroc. Nous mettons sur la place publique à travers le site fellah-trade toute l’expertise du Crédit Agricole. Il s’agit du premier site totalement dédié à l’actualité et aux opérations dans le monde agricole et agro-industriel au Maroc. C’est aussi une première expérience à l’échelle régionale», a affirmé Karim Tajmouati, membre du directoire du Crédit Agricole. Celui-ci a présidé la conférence de presse organisée, mercredi 24 février, à Casablanca. Cette conférence de presse a eu pour objectif de lever le voile sur ce nouveau portail et procéder à son lancement officiel. Le site fellah-trade.com a nécessité deux années de travail continu et mobilisé une équipe pluridisciplinaire. «L’équipe qui a eu pour mission de concevoir et réaliser ce site Internet est composée entre autres de financiers et d’ingénieurs. Fellah-trade est une plate-forme qui a été pensée pour répondre aux attentes des opérateurs, en termes de production et également en termes de commercialisation des produits, surtout à l’étranger», a souligné Fatiha Berrima, directrice du pôle agriculture et agro-industrie au Crédit Agricole. Mme Berrima, qui a été chargée de la présentation du nouveau portail durant la conférence, a ajouté que fellah-trade est une plate-forme d’information  à trois niveaux. Le premier concerne l’information sur les filières (les chiffres clés des filières agricoles, les aides financières de l’Etat mises à la disposition de ces filières, la place de ces dernières dans la Plan Maroc Vert, les annuaires des acteurs des différentes filières, etc. Le deuxième niveau d’information touche tout ce qui concerne la production. Il s’agit de la partie «produire» où les acteurs agricoles trouveront un certain nombre de services telle que la météo agricole pour les seize régions du Royaume. Enfin le troisième niveau d’information concerne la vente. Les cours des produits agricoles avec la possibilité d’un accès sur huit marchés internationaux. Des marchés français et espagnols notamment. Cela permet, selon Mme Berrima, aux opérateurs de suivre les cours des matières premières en temps réel. «Le site est une fenêtre ouverte pour tous les exportateurs potentiels sur les caractéristiques des marchés agricoles et agro-industriels dans 180 pays à travers le monde, avec une priorité pour les marchés naturels du Maroc, c’est-à-dire les 15 ou 20 pays qui absorbent l’essentiel de nos exportations», a estimé Karim Tajmouati.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *