Le Crédit Agricole meilleure institution de financement du développement en Afrique en 2017

Le Crédit Agricole meilleure institution de financement du développement en Afrique en 2017

Il arrive en tête devant 33 institutions financières africaines

La filiale Tamwil El fellah a également été primée en tant que 3ème meilleure institution de financement et du développement en Afrique en 2017. Il s’agit d’une grande performance puisque plus de 80 institutions financières africaines étaient en lice.

Nouvelle consécration pour le Groupe Crédit Agricole du Maroc. La banque vient d’être reconnue par l’Association des institutions africaines de financement du développement (AIAFD) comme meilleure institution de financement du développement en Afrique en 2017. Ainsi, le Crédit Agricole du Maroc a été élu en tête des 33 meilleures institutions de financement et de développement les plus performantes et occupe ainsi la 1ère position au tableau d’honneur AIAFD 2017, relatif aux normes, dispositifs prudentiels et systèmes d’évaluation de l’AIAFD, apprend-on auprès du groupe qui annonce également que sa filiale Tamwil El fellah a également été primée en tant que 3ème meilleure institution de financement et du développement en Afrique en 2017.

Il s’agit d’une grande performance puisque plus de 80 institutions financières africaines étaient en lice.

La bonne gouvernance, la solidité financière et l’efficacité commerciale sont notamment les critères d’évaluation pris en compte pour ce prix. «Conscients de la nécessité d’améliorer ses systèmes productifs, de développer l’innovation et d’introduire l’industrialisation au secteur, le Groupe Crédit Agricole du Maroc travaille avec acharnement depuis plusieurs années pour construire un modèle de financement durable et performant au service du développement du monde rural, dans le respect des bonnes pratiques en matière de gestion», ajoute la même source précisant que cette récompense couronne ses efforts et le met en position de leadership au niveau africain, précise le communiqué. L’Association des institutions africaines de financement du développement (AIAFD) est une organisation internationale créée sous les auspices de la Banque africaine de développement (BAD) en 1975. Elle regroupe les banques et établissements financiers concourant au financement du développement en faveur des secteurs publics et privés en Afrique.

Ce n’est pas la première fois que le groupe se distingue à l’échelle continentale et internationale. En 2014, la Fondation Crédit Agricole du Maroc pour le développement durable avait remporté le prix «Green Mind Award» au titre de la meilleure ONG verte. De même, le GCAM avait été reconnu lors de la même année pour la deuxième fois consécutive par l’Association des institutions africaines de financement du développement (AIAFD) comme meilleure institution de financement du développement en Afrique. Le président du directoire Tariq Sijilmassi avait été aussi désigné vice-président de l’AIAFD. Il faut préciser que le groupe depuis sa création œuvre en faveur de l’agriculture et du développement socio-économique en milieu rural. Travaillant en coordination avec les pouvoirs publics, son objectif est de valoriser les activités agricoles et de stabiliser les populations rurales en améliorant durablement leur niveau de vie.

Le Crédit Agricole mène sa mission à travers ses deux principaux pôles d’activité. La Banque Mission de Service Public a pour vocation de soutenir le monde agricole et rural en proposant un financement solidaire adapté à chaque projet (notamment dans le cadre des programmes d’investissement nationaux).

La Banque commerciale a, quant à elle, pour objectif d’apporter des solutions novatrices et efficaces aux problèmes de financement du monde rural. En parallèle, le Crédit Agricole du Maroc met son expertise à la disposition du secteur agricole et agro-industriel, notamment grâce à des portails d’information spécialisés (Fellah Trade ou CAM Trade). En outre, la banque œuvre activement pour développer les synergies entre les différents acteurs du monde agricole, publics ou privés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *