Le déficit commercial s’aggrave de 35,5%

Dans cette étude, le déficit commercial est chiffré à +35,5% avec une baisse du taux de couverture à 51% contre 58,5%  à fin avril 2006. En effet, en matière de commerce extérieur, les importations ont marqué une hausse de 14,9% chiffrée à 73.785,2M DH contre 64.232,1M DH à fin avril 2006, en raison des importations hors pétrole en accroissement de 17,1% . Par ailleurs, tous les groupes de produits à l’importation ont enregistré des accroissements, dont essentiellement les demi-produits, au premier rang avec 24%, les biens d’équipement, en recul au deuxième rang en dépit de la stabilité de leur part à 23,6%,  les produits alimentaires à 7,1%, et les biens de consommation avec 19%. Les produits énérgétiques ont, pour leur part, reculé à la quatrième place avec 18,5% .
Pour les exportations, celles –ci restent stables à 37.636,4M  DH. En raison de la stabilité des ventes hors phosphates et dérivés qui constituent 16,2% dans les exportations totales. Aussi, les biens de consommation se placent au premier rang des groupes de produits à l’exportation avec une part de 30,7%, les produits alimentaires demeurant au troisième rang avec une part de 20,7%. Sur le registre des échanges commerciaux, un chiffre de  111.421,6M DH est enregjstré.
A savoir que l’Europe demeure prédominante avec 67,7%, l’Asie se placant en seconde position avec 17,7%. La France, principal partenaire commercial du Maroc, intervient pour 21,1% dans les transactions commerciales avec l’étranger : premier client avec 29,3% et premier fournisseur avec 16,9%. Pour ce pays, les échanges font ressortir un déficit de 1.400M DH.
L’Espagne demeure en deuxième position avec 14,4% des échanges, mais avec un léger déficit de 80,2M DH, l’Italie se place en troisième position avec 6,2% et la Chine en quatrième rang avec 4,6% du total des échanges commerciaux.
Pour ce qui est des opérations de voyage, les recettes ont évolué de 3,5%, autrement dit, 14.649,4M DH contre 14.156,8M DH à fin avril 2006. Dans un même contexte, les recettes MRE  se sont accrues de 15,1%, pour arriver à 15.637,5M DH contre 13.587,3M DH pour la même période.
Du côté des investissements et prêts privés étrangers, les recettes ont progressé de 25,3%, c’est à dire 8.327,3M DH contre 6.648,1MDH à fin avril 2006. D’autre part,les avoirs extérieurs nets de l’institution d’emission ont été évalués à 173.826 M DH à fin avril 2007 . A fin avril 2007, les règlements entre le Maroc et l’étranger ont porté sur une valeur globale de 170.086,3M DH contre 145.041,2M DH à fin avril 2006 soit +17,3% .Cet accroissement a pour origine la hausse des recettes, perceptible au niveau des réglements euro, plus importante que celle des dépenses. Le solde de ces transactions a atteint 16.829,1M DH contre 10.724,6M DH à avril 2006.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *