Le digital africain est «sous les radars»

Les conférences, ateliers et interventions programmés ont abordé les pratiques actuelles et futures du marketing de contenu pour la création de marques fortes et réelles.

Bon démarrage pour le troisième African Digital Summit» (ADS) qui a ouvert ses portes jeudi à Casablanca, avec la participation de plus de 1.200 professionnels du digital et une trentaine de speakers de haut niveau originaires d’une vingtaine de pays d’Afrique et d’ailleurs.  Pour cette édition 2016, l’espace Innovation Digital Garden permet de mettre en contact les annonceurs/marques et des start-up et acteurs technologiques offrant des solutions innovantes pouvant servir les stratégies digitales et marketing. Ainsi, le programme de cette année a abordé des thèmes d’importance majeure pour le développement du secteur du digital.

Les conférences, ateliers et interventions programmés ont abordé les pratiques actuelles et futures du marketing de contenu pour la création de marques fortes et réelles. Les tendances de la technologie et de l’engagement des consommateurs en Afrique ont également été au menu, animées par plusieurs acteurs majeurs du secteur à l’instar de Michel Juvilier, Badr Ward, David Mathison, David Okeme, Brian Honigman, Thebe Ikalafeng et bien d’autres. C’est une occasion unique pour les annonceurs de découvrir les tendances du digital et d’anticiper les évolutions futures impactant leurs stratégies marketing et leur fonctionnement en général.

Cette rencontre est une occasion d’améliorer les relations entre les différents acteurs, d’initier des projets innovants, de contribuer au développement des écosystèmes du digital sur le continent et, bien sûr, de mettre en avant les tendances et les nouvelles stratégies marketing. Il est à mentionner que des trophées, les Moroccan Digital Awards, seront décernés par le GAM aux meilleurs dispositifs digitaux et aux marques les plus digitalisées au Maroc avant de couvrir tout le continent dans un deuxième temps. Seront également présentés lors du sommet, les résultats de la 3ème édition de l’étude annuelle sur les tendances du digital côté annonceurs, dite Digital Trends Morocco 2017. Cette étude, menée en partenariat avec le cabinet WaveStone et l’agence TNC, est un RDV annuel pour faire l’état des lieux et identifier les tendances des pratiques digitales du côté des annonceurs, leurs besoins en informations et outils, leurs modes d’organisation ainsi que le niveau d’implémentation du digital dans les structures.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *