Le e-commerce au Maroc équivaut au CA d’un seul hypermarché

Le e-commerce au Maroc équivaut au CA d’un seul hypermarché

Les chiffres sont bons mais pas assez pour parler d’une bonne activité de paiement en ligne.

C’est en tout cas ce que pense le président de la commission e-commerce et e-entreprise au sein de la CGEM, Mounir Alaoui. Celui-ci a indiqué lors du 3ème rendez-vous dédié à l’e-commerce, que le volume global de ce marché au Maroc reste faible. Au moment où la cyberconsommation prend une autre tournure et où le canal numérique connaît une forte dynamique, le bilan ne serait pas très beau.

«Lors des journées nationales du consommateur, nous nous sommes amusés à faire le calcul et il s’avère que tout le e-commerce au Maroc correspond au chiffre d’affaires d’un hypermarché comme celui de Marjane Hay Riad à Rabat», avait-il annoncé avant d’ajouter qu’en France, qui n’est pas le pays le plus développé en la matière, le paiement électronique représente 10% du commerce de l’Etat. Le problème selon lui se site au niveau d’une sous-estimation de l’importance de ce domaine. «J’ai assisté, en 1983, à l’Ecole Mohammadia des ingénieurs à la mise en place de la toute première connexion internet au Maroc. Certains disaient que les Marocains ne savaient pas lire et écrire et donc le Net ne marcherait jamais au Maroc.

Il en a été de même pour le mobile et aujourd’hui, on vit la même chose avec le paiement électronique. On pense qu’on est différents du reste du monde. Partout, les gens commandent et achètent sur Internet. Pourquoi pas au Maroc ? », Ironise-t-il avant d’appeler à plus de communication pour aller de l’avant car beaucoup de gens ignorent toutes les transactions qu’il est possible de faire via le Net.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *