Le FEC a attribué 2,5 milliards DH en 2007

Le FEC a attribué 2,5 milliards DH en 2007

Le Fonds d’équipement communal (FEC) a attribué un montant des prêts de 2,049 milliards DH, au cours de l’année 2007, avec un montant de décaissements s’établissant à 1,731 milliard DH, soit une hausse de 73% par rapport à l’année 2006. Ces chiffres ont été annoncés, mardi à Rabat, lors d’une réunion du conseil d’administration du FEC, présidée par Mohammed Saâd Hassar, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur. Cette réunion a été notamment l’occasion pour son programme d’activités et son projet de budget au titre de l’exercice 2008. Selon un communiqué rendu public à l’issue de cette réunion, le programme prévisionnel d’activité pour l’exercice 2008 a été arrêté à 2 milliards DH d’attributions et à 2 milliards de décaissements, ajoutant que le conseil a approuvé le projet de budget 2008 qui s’élève à 53,3 millions DH. Toujours selon la même source, le conseil a constaté l’état d’avancement des opérations de formation-accompagnement à la planification financée par le Fonds d’accompagnement des collectivités locales (FACL), et a décidé d’appuyer sa démarche en lui dotant d’un montant de 25 millions DH. Ce fonds, créé par le FEC en vue d’accompagner les collectivités locales dans l’élaboration de leurs programmes pluriannuels d’investissement, a été doté d’une première enveloppe de 10 millions DH.
«Partant de l’expérience capitalisée en matière de formation-accompagnement à la planification, qui sera étendue au profit d’autres collectivités locales, il a été décidé d’étendre les actions d’accompagnement en les inscrivant dans le cadre des politiques publiques en matière de développement durable, de déplacements urbains et de technologies de l’information et de la communication», relève le communiqué.
Saâd Hassar a souligné que le rythme de réalisation des projets et la hausse des besoins de la population locale en équipements de base exigent des collectivités locales de redoubler d’efforts en vue d’appuyer l’investissement local. Il a appelé les élus à recourir à la planification à moyen et à long termes pour la programmation de leurs projets de développement. Le FEC a veillé, au cours de l’année 2006, à consolider son activité autour de deux axes majeurs : d’une part, le financement de l’investissement local et d’autre part, l’accompagnement des collectivités locales dans la formulation de leurs besoins et la mise en place d’une vision de développement intégré de leur territoire.
Dans ce contexte, en 2006 les attributions de prêts avaient atteint 1,765 milliard de dirhams, soit plus que le double par rapport à 2005. Les décaissements de prêts, quant à eux, ont progressé de 34% à près de 1 milliard DH. Dans le cadre de son activité de prêt, le FEC finance les investissements des collectivités locales dans de nombreux domaines comme les infrastructures et services de base notamment en eau potable, électricité, assainissements liquide et solide, ainsi que les équipements socio-collectifs ou à caractère économique comme les aménagements sportifs, touristiques, le transport urbain, les équipements commerciaux et les équipements  spécialisés.
À ce jour, 35 collectivités locales en ont bénéficié, dont 22 communes rurales et 13 urbaines, réparties sur 25 provinces et préfectures, ce qui a permis de couvrir 13 régions du Royaume.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *