Le FMI au Maroc pour une 3e LPL

Le FMI au Maroc pour une 3e LPL

Le projet de budget 2016 est au parlement mais le gouvernement a la tête ailleurs. Le cabinet Benkirane reconduira pour la troisième fois la ligne de précaution et de liquidité (LPL).

La décision est déjà prise côté marocain. Mais le FMI (Fonds monétaire international) doit attendre le rapport d’une délégation d’experts dépêchés au royaume. Si ledit rapport doit être examiné en février prochain, la délégation du FMI est déjà au boulot au royaume depuis plusieurs jours. Les représentants de cette institution internationale sont arrivés au Maroc le 21 octobre dernier et ne vont repartir que mercredi 4 novembre.

La délégation a déjà fait le tour de plusieurs départements ministériels, notamment le ministère de l’économie et des finances, ainsi que le ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration. La visite du FMI au moment de la présentation de la loi de Finances 2016 est loin d’être une simple coïncidence.

Mais les représentants du Fonds sont également venus pour avoir une idée sur le calendrier ainsi que les détails de la réforme de la retraite. Une réforme imminente comme cela a été annoncé par le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane. La reconduction de la LPL pour une troisième fois comporte toutefois une bonne et une moins bonne nouvelle. La bonne nouvelle est que le montant de la troisième ligne sera inférieur aux deux précédentes LPL, vraisemblablement pas plus de 2 milliards de dollars. La moins bonne nouvelle c’est que le gouvernement reconduira tout de même la ligne même si les indicateurs économiques sont meilleurs et que les réserves de change couvrent plus de 6 mois pour le moment.

A noter que les deux premières LPL n’avaient pas été utilisées. Le pays a dû tout de même payer des intérêts. Il faut préciser que la deuxième LPL contractée par le Maroc arrive à échéance en juillet 2016 alors que la reconduction de la ligne pour une troisième fois sera décidée bien avant, en février prochain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *