Le FSD prête au Maroc 140 millions de dirhams

Le FSD prête au Maroc 140 millions de dirhams

Un prêt de 140 millions de dirhams (60 millions rials saoudiens) vient d’être accordé au Maroc par le Fonds saoudien pour le développement (FSD). Ce prêt est destiné au financement du projet de réalisation du barrage Moulay Bouchta dans la province de Chefchaouen. L’accord de ce prêt a été signé, vendredi 13 mars, à Rabat, par Abdeltif Loudyi, secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances et Youssef Ben Ibrahim Al Bassam, vice-président et membre délégué du FSD, en présence de Abdelkébir Zahoud, secrétaire d’Etat chargé de l’Eau et de l’Environnement. En effet, le projet de construction du barrage Moulay Bouchta vise à sécuriser l’alimentation en eau potable de la ville de Chefchaouen et des milieux proches de cette ville. Ce projet cible également à protéger le barrage Ali Thail contre l’envasement. Pour la durée d’accomplissement des travaux de ce barrage, elle est de 36 mois. À cette occasion, le secrétaire d’Etat chargé de l’Eau et de l’Environnement a mis l’accent sur l’importance que revêt ce projet pour cette région. «Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une stratégie nationale prometteuse visant à mobiliser les ressources hydriques, à rationaliser leur utilisation et à assurer l’approvisionnement en eau potable des différentes régions du Royaume», a précisé M. Zahoud.  «Il ne faut pas oublier que le barrage Moulay Bouchta va contribuer par sa nature au développement de la province de Chefchaouen. Il participera également à l’amélioration des revenus des agriculteurs de toute la région», a-t-il ajouté. Intervenant à cette occasion, M. Al Bassam a salué pour sa part les mesures qu’entreprend le Maroc au niveau économique afin de s’adapter aux développements de la conjoncture internationale pour le bien-être et le progrès du citoyen marocain. Dans ce cadre le vice-président du FSD a donné un aperçu sur les projets financés par le fonds dans le domaine de la coopération avec le Maroc. Une coopération qui date de plus de 30 ans et qui réaffirme l’engagement de  l’Arabie Saoudite a continuer à soutenir le Maroc dans ses efforts pour bâtir une économie nationale solide. Par ailleurs, avec ce prêt de 140 MDH, le Fonds saoudien pour le développement a accordé au Maroc 18 crédits d’une valeur totale d’environ 3,5 milliards de dirhams. Le coût global du projet du barrage Moulay Bouchta est estimé à 210 millions de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *