Le GAM décline sa vision 2022

Le GAM décline sa vision 2022

Le Groupement veut œuvrer pour la mise en place d’un organe de mesure d’audience digitale, de contribuer à la création d’une instance d’auto-régulation de la publicité et d’encourager plus de synergies entre les instances de mesure d’audience.

Le Groupement des annonceurs du Maroc (GAM) a dévoilé, mardi 21 mai à Casablanca, sa vision 2022. Fraîchement élu à la tête du Groupement, Youssef Cheikhi a expliqué que le GAM espère devenir un véritable espace d’échange et de partage entre les annonceurs et les acteurs de l’écosystème communication, marketing, média et digital, tout en favorisant son rayonnement sur le plan national, continental et international. Ainsi, le Groupement repose sa nouvelle vision sur cinq axes stratégiques, à savoir la gouvernance, la communication et événements, la contribution à la structuration du secteur, le développement des compétences, le partenariat, et le membership.

En termes de gouvernance, le GAM envisage de réactiver les commissions thématiques (la commission digitale, la commission étude et mesure d’audience, la commission réglementation-régulation et la commission formation) ainsi que de créer et dynamiser les clubs du Groupement, à savoir le club innovation, le club média, le club FMCG et le club EEP. De même, le GAM compte intégrer la régionalisation dans sa stratégie en identifiant les acteurs et les événements régionaux. Par ailleurs, au niveau de la communication, le GAM prévoit de mettre en place une stratégie Brand Content qui s’appuie entre autres sur une plate-forme digitale, un African digital TV, des livres blancs et les réseaux sociaux tout en maintenant un lien permanent avec les membres et l’écosystème via des forums, newsletters et des flashs info. Le volet communication repose également sur la diversification des actions évènementielles du GAM.

Concernant la contribution à la structuration du secteur, le Groupement veut œuvrer pour la mise en place d’un organe de mesure d’audience digitale, de contribuer à la création d’une instance d’auto-régulation de la publicité et d’encourager plus de synergies entre les instances de mesure d’audience. Sur le plan du développement des compétences, le Groupement envisage de développer l’offre de formation avec le GAM Academy, une plate-forme e-learning et un learning trip. Dans le même sens, la vision stratégique englobe sur le volet de développement des compétences le rapprochement du monde académique et la création des espaces de peer learning et de partage de bonnes pratiques.

Quant au partenariat, il s’agit pour le Groupement d’assurer une meilleure représentativité auprès des instances de mesure d’audience, de renforcer les liens avec les acteurs institutionnels comme le ministère de la communication, la HACA, l’ANRT ou encore l’ADD et de créer des partenariats avec les organisations professionnelles (CGEM, CNP, et FMEJ). Enfin, au niveau du membership, le GAM compte adopter une démarche inclusive et mobilisatrice des membres, élargir la représentativité au sein du Groupement et mettre en place une grille d’adhésion progressive.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *