Le GBP veut renforcer ses activités d’investissement

Après deux mois de sa nomination à la tête du groupe Banques Populaires, Mohamed Benchaâboun a présenté hier, mercredi 2 avril, les résultats financiers annuels de ce groupe, à Casablanca. Les indicateurs au vert, M. Benchaâboun a exposé «avec une certaine fierté les résultats du groupe qui sont en amélioration par rapport à 2006».
En effet, le groupe Banques Populaires a réalisé un résultat net de 2,37 milliards de dirhams en 2007, en hausse de 6 % par rapport à l’exercice 2006. Le produit net bancaire a marqué un saut de 13,9 % passant de 6,093 milliards de dirhams à 6,94 milliards de dirhams. Pour sa part, le dépôt de la clientèle a progressé de 18 % pour s’établir à 133 milliards de dirhams. Idem pour le crédit à l’économie qui a enregistré une augmentation de 39,7%, passant ainsi de 61,496 milliards de dirhams à 85,896 milliards de dirhams.
Sur la même tendance haussière, l’activité retail a connu «une croissance importante grâce à la forte mobilisation des équipes commerciales et à la politique de proximité engagée par le groupe». Ainsi, le groupe a enregistré une progression de 325.000 nouveaux clients en 2007, portant le portefeuille à plus de 2,6 millions de clients, porteurs de plus d’un million de cartes monétiques. S’agissant du réseau de proximité, il s’est enrichi de 81 nouvelles agences, portant le réseau à 690 points de vente, le plus large du secteur et le plus équipé en guichets automatiques bancaires, avec 721 unités contre 612 en 2006, soit 109 GAB de plus. Entouré des directeurs de cet établissement, le nouveau président du groupe Banques Populaires a annoncé les grandes lignes de sa vision de développement de cette banque.  Sa vision est axée sur un «développement soutenu des activités de la banque de financement et d’investissement ». Et ce, en assurant une pénétration accrue dans le marché du Corporate Banking et du conseil et ingénierie financière. «Pour la croissance externe, nous mettrons à profit la position confortable du groupe en termes de fonds propres.  Il s’agit de la mise en place d’un Fonds des fonds ainsi que des prises de participation directes dans des secteurs à fort potentiel», a noté M. Benchaâboun.
«Il faut noter que nous n’allons pas entrer en concurrence avec nos clients. Nous sommes en train d’examiner les possibilités de croissance dans ce créneau. Des dossiers sont en cours d’étude en toute confidentialité», ajoute-t-il.
Le plan de développement du Groupe Banques Populaires est axé également sur l’amélioration continue des performances en termes de ratios de productivité, de risques et de résultats financiers.  Il est aussi question de consolider «le positionnement de la banque en tant que leader dans tous les compartiments qui constituent les marchés traditionnels du groupe : MRE, particuliers et professionnels, PME et TPE».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *